Russie

Caucase : Elbrouz, toit de l'Europe

Caucase : Elbrouz, toit de l'Europe
Devis
sur demande
Type de voyage : Trekking
Ville : Russie
Durée : 10 jours - 9 nuits
Imprimer
Réserver en ligne

Le Caucase, barrière gigantesque de 1 100 kilomètres de long et 150 kilomètres de large, comprend six sommets de plus de 5 000 mètres et 165 de plus de 4 000 mètres. Il recèle également d’innombrables glaciers, d’immenses forêts... et abrite une mosaïque de populations : Ossètes, Abkhases, Tcherkesses, Tchétchènes, Persans...
L’Elbrouz, volcan imposant, toit de l’Europe géographique, culmine à 5 642 mètres. Son ascension, facile techniquement, est éprouvante en raison de la météo capricieuse et des vents violents. Il s’agit donc d’une montagne pour alpinistes endurcis.

Notre choix pour l’ascension : aucun sommet autour de l’Elbrouz ne permet une acclimatation avec nuit en altitude. Un aller et retour sur la montagne elle-même s’avère indispensable. Pour ce faire, nous dormons tout d’abord à 3 800 mètres puis à 4 300-4 400 mètres. Des randonnées quotidiennes permettent de monter au-dessus des camps, puis de redescendre. Des refuges existent, mais nous les jugeons à ce jour inconfortables, surpeuplés, pollués et bruyants, et particulièrement onéreux pour le peu de confort dont ils disposent. Le Priutt XI, qui a brûlé en 1998, est toujours en reconstruction. Aussi avons-nous préféré une installation autonome des camps, plus tranquilles, on est “chez soi” et “entre nous”, à l’écart d’une activité mécanisée, plus proche de nos valeurs montagnardes.

La gigantesque barrière de Caucase, Russie

Les points forts de ce voyage
• Une acclimatation progressive et soignée, gage de la réussite.
• Des nuits sous tente pour un meilleur confort (le refuge, surpeuplé et inconfortable ne permet pas de se reposer).

• Deux jours possibles pour réussir l'ascension. 

1- Votre itinéraire

1.1- Points de repères

Alpinisme :  pour atteindre des sommets mythiques. Ascension de sommet(s) ou réalisation de grandes courses engagées nécessitant la maîtrise des techniques de base de l’alpinisme, en particulier du piolet.
Des stages d’initiation et de perfectionnement aux grandes courses.

Niveau 5 : En moyenne : marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).

L’ascension de l’Elbrouz ne présente pas de difficultés sur le plan de l’alpinisme : pentes de neige faiblement inclinées, sans crevasses. Mais il ne faut pas négliger l’altitude et le risque de brusques changements météorologiques dus à la proximité de la mer Noire.

Portage : matériel collectif (tentes et nourriture) réparti entre les participants lors de l’établissement et du démontage des camps I et II, soit les J 4, J 5 et J 7. L’accès au camp I, facilité par l’accès en remontée mécanique, nécessite un portage sur 250 mètres de dénivelée (J 4) et 450 mètres pour atteindre le camp II  (J 5), 700 mètres à la descente le J 7.

Sommets : Sommets prestigieux de 3 000 à 6 000 mètres : un volcan ou un pic glaciaire, des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belles montagnes du globe.

Durée :    10 jours
Portage :    Vos affaires personnelles et une partie de l'équipement collectif au-dessus du camp de base
Hébergement :    Hôtel, tente
Encadrement :    Guide de haute montagne Allibert français
Groupe :    De 4 à 12 participants

Une exploration de la montagne pour alpinistes endurcis, Russie

1.2- Au jour le jour

J 1/ Vol Paris-Moscou
Vol pour Moscou. Accueil et transfert à l’hôtel.

J 2/ Vol Moscou-Mineralnye Vody - vallée de Baksan
Transfert à l’aéroport, vol pour Mineralnye Vody. Route vers la vallée de Baksan, camp de base pour l’ascension de l’Elbrouz. Le trajet dure deux heures et demie, d’abord dans la grande plaine fertile de Mineralnye Vody, puis dans la vallée encaissée de Baksan. On découvre les villages aux jardins bien entretenus et leurs petites mosquées. Au bord de la route, des vaches qui errent, et, parfois, un yack ou un chameau de Bactriane. L’arrivée en début d’après-midi laisse du temps pour une balade dans les graminées et fleurs géantes au-dessus de Terskol (magasin de location, épiceries, hôtels, bistrots, Internet, poste…). Marche le long d’une remontée mécanique, puis dans la forêt et les prairies avec une belle première vue sur l’Elbrouz. Nuit à l’hôtel.
2 h de vol. 3 h de route (180 km).

J 3/ Baksan - acclimatation au mont Cheget - Baksan
Petite marche à l’aval de Terskol. Accès en remontée mécanique (un type de monosiège soviétique) aux pentes qui mènent au sommet du Cheget (3410 m). Le téléphérique vous dépose à la station supérieure (3050 m). Randonnée sur la crête rocheuse en direction d’une autre cime (3500 m). Retour à Terskol pour les achats de vivres de course indispensables pour les trois jours à venir. Nuit à l’hôtel
3 h de marche.

Une randonnée au cœur des plus belles montagnes du globe, Russie

J 4 / Terskol - camp de Garabashi (3750 m)
Pas de précipitation : à la mi-journée, on utilise les trois remontées mécaniques jusqu’à Garabashi, située à 3750 mètres (refuge sommaire dit des “Tonneaux”, érigé au milieu des reliques de la station de ski). Un peu au-dessus, à 15 minutes, entre des blocs de lave, nous installons nos tentes. Marche d’acclimatation au Priutt XI, petit hébergement qui tient lieu de refuge local, à 4050 mètres… Retour au camp de Garabashi Nuit sous tente.

J 5 / Garabashi - camp II (4300 m)
Transfert du camp (2 h 30) pour établir le camp II (4350 m) dans les derniers rochers.  Nous assistons au va-et-vient des chenillettes. Ces engins motorisés et bruyants effectuent, au mépris de toute acclimatation réaliste, des allers-retours depuis 2 heures du matin jusqu’à 16 heures. Leurs passagers, déposés à 4600 mètres, se lancent, sans préparation aucune dans l’ascension. Marche d’acclimatation à Pastukhov Rocks, entre 4600-4750 mètres. Retour au camp et nuit sous tente.

J 6/ Ascension de l’Elbrouz (5642 m)
Le jour de l’ascension est arrivé. L’acclimatation des journées précédentes permet d’envisager la réussite avec optimisme. Départ très matinal (4 ou 5 heures selon l’habitude du guide local) pour au moins 7 heures de montée en crampons. La totale absence de crevasses justifie une progression sans corde. La pente, faible et régulière, favorise une bonne progression. Arrivés à 5000 mètres d’altitude, nous changeons d’orientation. Commence une traversée fastidieuse pour atteindre le col (5350 m) séparant les deux sommets. L’altitude se fait sentir. Le plateau final conduit à une protubérance qui forme le sommet ouest (5642 m). Vue exceptionnelle sur des centaines de sommets de plus de 4000 mètres. Un pied en Kabardino-Balkarie, l’autre en Karatchaevo-Tcherkessie, et, au-delà, la Géorgie. Descente rapide et nuit au camp II à 4300 m.

Une vue panoramique des montagnes enneigées de la Russie.

J 7/ Mont Elbrouz - vallée de Baksan
Descente dans la vallée. Nuit à l’hôtel.

J 8/ Jour de réserve
Temps libre dans la vallée de Baksan ou dernière journée pour réussir l’ascension du mont Elbrouz. Nuit à l’hôtel.

J 9/ Baksan - Mineralnye Vody - Moscou
Vol de retour à Moscou. Nuit à l’hôtel.

J 10/ Vol Moscou-Paris
Vol de retour vers la France.

Une station de ski en Russie

2- Votre budget

Le prix comprend
— Le vol Paris-Moscou aller-retour, sur lignes régulières, en classe économique.
— Les taxes d'aéroport internationales au départ d'Europe.
— Le vol Moscou-Myneralnye Vody, aller retour, sur lignes régulières Aeroflot (ou autre compagnie privée russe) en classe économique.
— Les transferts terrestres prévus au programme.
— L'hébergement comme indiqué dans le programme en hôtels ou sous tentes, base occupation double.
— La pension complète sauf les repas à Moscou.
— Le matériel de camping et de cuisine collectif et individuel pour l'ascension.
— L'encadrement par un guide de haute montagne français.
— Une trousse de secours collective.

Le prix ne comprend pas
— L'assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages, l'assistance.
— Tout ce qui n'est pas indiqué dans la rubrique "Le prix comprend".

Vos dépenses sur place
- Les frais de visa.
- La taxe pour le parc national de l'Elbrouz, d'un montant de 30 euros à régler sur place en espèces.
- Les repas à Moscou.
- Les boissons et dépenses personnelles.
- Les pourboires.

Les pourboires
Ils font partie de la culture du pays. Il est de tradition de constituer une cagnotte à remettre à la fin du trek aux membres de l'équipe. Ce geste de remerciement, auquel chacun participe selon sa satisfaction, est toujours apprécié.

Retour aux voyages en Russie Réserver en ligne

A découvrir également

Activités Reportages Voyages Séminaires / Incentive / Congrès
Toutes les activités en Russie
Top visites et activités
Visite à pied de Saint-Pétersbourg Visite à pied de Saint-Pétersbourg

à partir de 30.00 €

Visite en métro de Moscou Visite en métro de Moscou

à partir de 32.50 €

Toutes les activités en Russie
Trouver une activité
Où allez vous ?
Que souhaitez-vous faire ?
Mots-clés
Top destinations
  • Italie Rome
  • Angleterre Londres
  • Pays-Bas Amsterdam
  • Irlande Dublin
  • Etats-Unis New-York
  • Belgique Bruxelles
  • Australie Sydney
  • Allemagne Berlin
Toutes les destinations
Newsletter
Pourquoi
Azurever ?

Azurever rassemble toutes les activités et bons plans sur votre lieu de vacances

La garantie d'un prix bas

En comparant toutes les offres et idées disponibles sur Internet

La plus grande diversité d'activités

Nous dénichons pour vous les meilleurs sorties et bons plans pour vos vacances

L'esprit tranquille

Limitez les files d'attentes et gardez votre temps libre pour profiter de votre séjour

 

Ils parlent de nous :