La gastronomie argentine

Végétariens s’abstenir… La viande en argentine

Parilla, calle Defensa, San TelmoQui dit cuisine argentine dit, d’abord et avant tout, la fameuse viande pour laquelle le pays est connu dans le monde entier.

La viande en Argentine est à la fois peu chère et vraiment excellente, très tendre : on trouve les meilleurs steaks du monde.

Pour la déguster, il faut absolument essayer une des nombreuses parillas, restaurants servant presque uniquement de la viande, repérables aux énormes grills dans leurs vitrines ou à l’entrée.

Il existe également des tenedores libres, buffets libres de l’entrée au dessert avec évidemment beaucoup de viande. Vous pourrez alors découvrir le bife de lomo (tournedos) et le bife de chorizo (faux-filet).

Mais attention ! Il vaut toujours mieux commander les plus petites portions, sous peine de voir débarquer des cuisines une vache entière dans votre assiette !

Les « baby steaks » pèsent rarement moins de 500g…

L’accompagnement n’est généralement pas inclus, il faut le demander à part, car il n’est pas rare de voir les locaux manger la viande seule, sans légumes.

Pour compléter, les Argentins habituellement commandent quelques morceaux de charcuterie qu’ils partagent en entrée : chorizo (genre de saucisse) et morcilla (plus proche du boudin noir) sont les plus courants.

Les plus courageux pourront aussi tester le chimichurri, sauce pimentée. Si vous avez encore faim, ce qui est peu probable, vous pouvez terminer le repas par les délicieux desserts traditionnels : flan maison, ou crêpes au dulce de leche.

Cette sorte de confiture de lait plus épaisse accompagne tous les desserts…Attention à l’addiction !

Si vous avez la chance d’être invités à un asado (barbecue) surtout ne ratez pas cette occasion de vous régaler de viande salée et grillée et aussi de découvrir une des traditions sociales essentielles, de l’époque des gauchos à aujourd’hui.

Repas de famille, dîners entre amis, anniversaires, mariages : en Argentine « tout commence et finit par un asado ».      

Voir notre activité suggérée : Déjeuner-croisière à Buenos Aires

Cuisine d’immigrants 

Empanadas

Les XIXè et XXe siècles ont vu débarquer par milliers les immigrants européens et surtout italiens ; la gastronomie italienne a eu une très forte influence en Argentine.

On trouve ainsi, aussi bons ou presque qu’en Italie, pizzas, pâtes, vrais expressos, et glaces.

A Buenos Aires, les chaînes Altra Volta ou Persicco font les glaces les plus crémeuses.

Enfin, la milanesa, escalope milanaise très fine, est l’équivalent de notre steak-frites : très consommé au quotidien, c’est presque toujours le plat moins cher dans les restaurants.

La superstition veut que, le 29 de chaque mois, on mange des gnocchi (sortes de pâtes à base de pommes de terre) en laissant une pièce sous l’assiette : cela assure une fin de mois moins difficile le mois suivant !    

Spécialités du Nord 

On retrouve en réalité ces plats traditionnels du Nord dans tout le pays : empanadas, sortes de beignets fris ou cuits au four qui contiennent viande, légumes, fromage etc., humitas et tamales à base de maïs.

Pour 1 ou 2 pesos (25 à 50 centimes d’euros), ils sont parfaits pour combler un petit creux.  

La tradition du maté 

Enfin, on ne peut pas parler de gastronomie argentine sans évoquer le maté, sorte d’infusion que les Argentins sirotent du matin au soir.

La yerba mate est une plante qui, infusée dans l’eau chaude, donne une boisson au goût amer difficile à apprécier au premier abord, mais qui se boit à toute occasion : petit déjeuner, après-midi entre amis, dimanche au parc, voyage en bus etc.

Au goûter on l’accompagne de quelques medialunas (croissants) ou alfajores, petits gâteaux à base de dulce de leche. 

Informations pratiques

Persicco (glaces) : Salguero esquina Caballo, Palermo – ouvert tous les soirs jusqu’à 2h du matin
Pour la livraison à domicile : 0810-333-7377
Altra Volta (glaces) : Callao esquina Melo, Recoleta
Havanna (cafés, alfajores, dulce de leche) – un grand nombre à Buenos Aires, notamment Calle Florida, 159 et 525.  

Hélène De Jaham © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences