Sortir à Buenos Aires

Jusqu’au bout de la nuit (et au-delà)

La ville qui ne dort jamais…

Palermo, Calle J. L. BorgesTout d’abord, et autant être clair dès le départ, Buenos Aires est une des meilleures villes en Amérique du Sud, voire au monde, pour la fiesta !

Les porteños sortent beaucoup, sortent tard, sortent même très tard.

Ne vous découragez pas si à 22h il n’y a pas grand monde dans les rues : à cette heure-là, la fête n’a pas encore commencé.

On dîne à 21h au plus tôt, les bars se remplissent vers 23h, et il est inutile d’entrer dans une boîte de nuit avant 2 voire 3h du matin le week-end car il n’y a personne.

Par contre, les soirées se prolongent facilement jusqu’au lever du soleil, voire bien plus tard ; et se terminent souvent par un petit déjeuner ou par un traditionnel pancho (hot-dog) que l’on peut acheter dans les kiosques à tous les coins de rue.

Voir aussi notre activité : Sabor A Tango: Dîner-spectacle

Palermo, Plaza CortazarDans une ville où l’apparence est aussi importante (voir la présentation de Buenos Aires), sortir est aussi l’occasion de se montrer.

Les Argentins, et surtout les Argentines, se préparent longuement et sortent soigneusement habillés, coiffés, maquillés.

Autant vous y préparer : la séduction fait partie du jeu et des filles sortant seules doivent s’attendre à attirer l’attention.

Un conseil cependant : le métro s’arrête vers 21h30, et, si les bus circulent toute la nuit, le taxi reste le moyen de transport le plus sûr. Une course dans le centre coûte généralement entre 6 et 12 pesos (1,5 et 3 euros).

Où sortir ?

Centro, rue CallaoLes lieux à la mode, comme partout, changent très rapidement. Mais ils se concentrent dans quelques quartiers à la popularité, en revanche, beaucoup plus stable.

On trouve ainsi beaucoup de bars dans le quartier de Palermo, notamment autour de la plaza Cortazar (dite aussi Serrano).

Dès l’après-midi, les terrasses sont pleines à craquer et ces bars sont également très prisés pour un verre en début de soirée.

Chacun a son atmosphère particulière : il ne vous reste plus qu’à faire le tour de la place et choisir. La Plaza Armenia, à 5 mn à pied, propose également des adresses sympathiques.

Puerto MaderoPour une ambiance un peu plus tranquille, préférez Recoleta ou Las Cañitas, au Nord de Palermo: sur quelques rues au sud de l’hippodrome se concentrent restaurants chics et bars lounge.

Mais pour réellement connaître la vie nocturne, il ne faut pas manquer les boîtes de nuit (boliches)…

On en trouve pour tous les goûts : pour des rythmes latins et tropicaux, essayez le centre vers les rues Callao et Sarmiento.

Les lieux les plus branchés, où on écoute de la musique électronique sont plus excentrés, vers Aeroparque. Puerto Madero, quartier récemment réhabilité, est aussi très fréquenté par la jeunesse dorée de Buenos Aires.

Et enfin, on trouve un peu de tout ça autour de la plaza Defensa, à San Telmo, qui est aussi le quartier le plus fréquenté par les étrangers.

Informations pratiques

Plaza Cortazar (ou Serrano) : croisement de Honduras et J.L. Borges, métro D Plaza Italia
Plaza Armenia : croisement de Armenia et Costa Rica, métro D Plaza Italia
Las Cañitas : rues Baez, Arevalo etc., métro D Ministro Carranza
Aeroparque : Avenida Costanera Rafael Obligado, bus 33, 37, 42 ou 160.

Hélène De Jaham © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences