Tango

 Nostalgie et sensualité

Certains ne viennent en Argentine que pour ça : Buenos Aires est, sans aucun doute, la capitale mondiale du tango.

Notre activité coup de coeur : Spectacle de tango, souper et leçon de danse

Cette danse qui n’était plus pratiquée que par quelques amateurs plutôt âgés, revient aujourd’hui à la mode, aussi bien en Argentine que dans le reste du monde. Ces dernières années ont vu la multiplication des cours et des milongas, ces bals traditionnels où se dansent tango et danses folkloriques, et un rajeunissement du public.

Un peu d’histoire

Danseurs à la milongaLe tango est bel et bien né ici, au début du XXè siècle. Les vagues d’immigration venant du Sud de l’Europe peuplent la ville d’hommes seuls, nostalgiques de leur pays d’origine.

C’est dans les bars et lieux louches de San Telmo qu’apparaît cette danse qui a très mauvaise réputation au départ, et qui se danse uniquement entre hommes.

Ce n’est que plusieurs années plus tard qu’elle est récupérée par la bourgeoisie, que les femmes commencent à la danser elles aussi et qu’elle devient un symbole de l’identité argentine.

Il s’agit d’une danse très particulière, concentré de l’âme porteña, qui ne peut se pratiquer qu’en couple : à la fois nostalgique et sensuelle, il est difficile de l’apprendre mais c’est un spectacle fascinant, qui dégage une aura magique à laquelle vous ne resterez pas insensible.

Les plus courageux pourront profiter de l’occasion pour faire leurs premiers pas…

Voir du tango

Spectacle de rue à San TelmoIl existe un grand nombre de spectacles de tango, notamment à San Telmo.

 Souvent accompagnés d’un dîner, ils sont de bonne qualité mais souvent touristiques et donc plutôt chers – à partir de 80 pesos par personne (20 euros).

Mieux vaut choisir les anciens bars à tango pour un meilleur rapport qualité-prix. Pour trouver les noms et adresses de ces établissements, se renseigner à l’Office du Tourisme ou dans les agences de voyage.

Mais il est aussi possible de voir du tango dans la rue : le dimanche à San Telmo, pendant le marché ou les jours de semaine sur la Calle Florida, il est fréquent de trouver des spectacles en plein air, avec parfois même des musiciens.

Pour voir du tango de salon, moins spectaculaire mais plus proche du tango des origines, la meilleure solution est d’assister à une milonga.

Ces bals sont fréquentés aussi bien par des amateurs que des professionnels, on y vient pour s’entraîner, pour regarder.

C’est aussi un rituel très codifié et fascinant à regarder : les invitations et leur acceptation ou refus se font par des jeux de regard. Renseignez-vous sur l’actualité : plusieurs festivals de tango dans l’année donnent l’occasion de voir des spectacles de très grande qualité.

Se lancer

 la Confiteria IdealPour s’essayer à quelques pas, il est possible de prendre des cours. La plupart des milongas proposent des cours en début de soirée.

 Les plus connues sont de véritables institutions, comme la Confiteria Ideal et la Tangueria El Beso dans le centre, ou la Viruta et la Estrella à Palermo.

Comme pour la vie nocturne en général, tout commence tard : les milongas ouvrent au plus tôt vers 22h, sauf si elles proposent des bals dans l’après-midi.

Pour ceux qui restent longtemps et souhaitent prendre des cours plus régulièrement, il est possible d’obtenir une liste des écoles reconnues auprès de l’Office du Tourisme. Les cours sont presque toujours donnés en espagnol…

Informations pratiques

Office du tourisme : au début de la Calle Florida, au niveau du métro D Catedral
Rue Florida : métro B Florida
Confiteria Ideal : Suipacha 384, métro B 9 de Julio ou D Carlos Pellegrini - www.confiteriaideal.com
Tangueria El Beso : Riobamba 416, métro B Callao
La Viruta / La Estrella : Armenia 1366, Palermo – www.lavirutatango.com
 

Hélène De Jaham © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences