Puerto Natales

Ville des colons

Coucher de soleil sur le Canal Senoret

Puerto Natales est une petite ville agréable posée au bord du fiord de la Ultima Esperanza.

Elle est aujourd’hui un passage obligé pour les voyageurs qui souhaitent se rendre au parc national Torres del Payne.

Au delá du Payne, qui a fait la renommée de la Patagonie chilienne, les environs de Natales offrent de nombreuses possibilités d’excursions et de trekkings a travers une nature encores très sauvage.

Sommets enneigés, glaciers, pampas, labyrinthes de fiords et d’îles entourent la ville. Selon le budget et le temps dont on dispose, on peut les découvrir en 4*4, en bateau, à pied, à cheval ou en kayak.

Les premiers aborigènes sont arrivés dans la région il y a 12 000 ans. Les indiens Kaweshkar (Alakalufs) et Aonikenk (Tehuelches) arrivent 6 000 ans plus tard.

Les premiers sont des chasseurs de phoques et des pêcheurs de moules. Ils sillonnent les fiords dans leurs canots. Les Tehuelches, eux, sont des marcheurs, des nomades de la pampa.

L’Eglise de Puerto NatalesLe choc des civilisations arrive avec le navire de Magellan puis l’expédition du découvreur Juan Ladrillero á la fin de l’année 1557 dans la région de Puerto Natales.

Les cathédrales de voiles contre les canots des indiens, ceux-ci ne survivront pas longtemps á la découverte de la Patagonie par l’Europe.

Si les navires se font de plus en plus nombreux dans la zone, la colonisation en tant que telle ne commence que quatre siècles plus tard avec l’Allemand Hermann Eberhard et son groupe d’amis (1892-93).

La ville de Puerto Natales est fondée en 1911. Sa population compte surtout des Chiliens arrivant de l’île de Chiloé et des étrangers d’origine européenne.

Cette diversité culturelle façonne l’identité de Puerto Natales.

De petites maisons de couleurs de l’époque des colons subsistent encore á Natales. Certains quartiers ont gardé tout leur charme et résistent aux bouleversements amenés par le tourisme de masse.

La bâtisse qui abrite aujourd’hui la pizzeria La Mesita Grande (Arturo Prat, place centrale) est la plus ancienne de la ville.

Vous pourrez decouvrir l’histoire de Natales ainsi que celle des indiens qui peuplèrent la région au Museo Historico.

Le musée de Puerto Bories est également intéressant : vous y découvrirez un ancien centre de traitement et de stockage de viande, le centre de l’économie de la région.

la Costanera (le bord de mer)

Une balade sur la Costanera (le bord de mer) vous donnera un aperçu du dédale de fiords, de canaux et d’îles qui s’étendent á l’Ouest de Puerto Natales.

Tout au bout se situe le port de pêche, avec ses lanchas colores.

Les pêcheurs chargent leurs bateaux avant de partir pour plusieurs mois dans les fiords.

Terre de gauchos, d’estancieros, de colons et de pêcheurs artisanaux, Puerto Natales est bien plus qu’une entrée de Torres del Payne !

Marion Labatut © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences