Parc Torres del Paine

Au coeur de la Patagonie chilienne

L’imposant massif du Paine émerge au milieu d’une plaine aride peuplée de guanacos**.

Des lambeaux de brume s’accrochent aux sommets enneigés. Las Torres, abruptes tours de granit, se découpent dans le ciel Patagon.

Bienvenue dans le Parc National Torres del Paine !

Lac Skottsberg

Florence Dixie décrit à la fin du XIXème siècle la beauté sauvage du massif du Paine.

Partie de son Angleterre natale pour passer des « vacances » au Sud du Sud, elle est la première touriste de la Patagonie.

Avec son mari, ses deux frères et quelques aides locaux, elle achète une douzaine de chevaux à Punta Arenas et se lance à la conquête de la Pampa.

Las Torres, los Cuernos et les sublimes lacs bleus du Paine la subjuguent.

Las Torres

Les touristes viennent aujourd’hui du monde entier pour y passer une journée, une semaine ou un mois.

Torres del Paine a été déclaré parc national en 1959 et « réserve de la biosphère » en 1978 par l’UNESCO.

La légende veut que « paine » signifie « bleu clair » dans la langue des indiens Tehuelche, et renvoie à la couleur presque irréelle des lagunes du parc.

Le parc offre une grande diversité de paysages, de plantes et d’espèces animales.

Pampas, sommets de granit, forêts, morènes et glaciers offrent des trekkings incroyables.

Vous découvrirez la lenga et le coigue, arbres patagons par excellence ; vous gôuterez aux chauras et aux baies de calafate. Et comme le veut le dicton, « quien come calafate vuelve »*.

Vous observerez des condors planant au dessus des falaises, de frêles guanacos** dans la pampa, des ñandus***, des zorros****, des martins-pêcheurs, des pics-verts, des faucons et des flamands roses.

Il faudra être plus chanceux pour apercevoir un puma.

Trekkings et autres activités sportives

Vallée Silencio, mont Tridente en arrière plan.

Torres del Paine est devenu une capitale mondiale du trekking. Des tours partent de Puerto Natales et permettent de monter à las Torres dans la journée.

Si vous avez plus de temps vous vous lancerez surement sur le parcours W, qui dure entre 3 et 5 jours et permet de découvrir las Torres, los Cuernos, le Valle Francés et l’immense glacier Grey.

Les plus courageux boucleront le circuit en réalisant un tour complet du massif en 5 à 8 jours.

Il est également possible de réaliser des trekkings moins connus mais tout aussi impressionnants. Le secteur de Pingo est par exemple peu prisé. Il offre pourtant une superbe balade dans la forêt jusqu’au mirador Zapata et au glacier Pingo.

La vallée de Silencio est une autre option. Elle est la vallée préférée de nombreux habitués du Paine. Il vaut mieux partir avec un guide car le chemin se perd parfois dans la neige et dans les rochers du glacier.

Le vent peut y être très violent et empêcher les randonneurs d’avancer. La vue sur las Torres, sur le Tridente et le Nid du Condor est absolument incroyable lorsqu’on arrive au bout de la vallée !

Je ne ferai que nommer la vallée Bader à laquelle on peut accéder par deux sentiers au départ de Los Cuernos...à vous de vous renseigner !

Les trekkings sont une des nombreuses activités que vous pourrez réaliser dans le parc. Vous pourrez aussi opter pour une randonnée sur le glacier Grey, faire du kayak ou grimper.

Une école d’escalade a ouvert dans le parc même (Puma Expediciones) : demandez Tomas à la réception de la Hostería Las Torres.

Informations pratiques

Site Web de Torres del Paine : www.torresdelpaine.com

Bon plan : travailler comme Volontaire dans le parc : www.amatorresdelpaine.org

Malgré tout ce que disent les guides de tourisme et de nombreux sites Internet le parc est ouvert toute l’année et le climat est plus agréable et plus stable en hiver.

Vous profiterez de prix réduits et serez quasiment seuls sur les sentiers.

Notes :

* « Qui mange du calafate revient »
** Le lama de la Patagonie
*** L´autruche de la Patagonie
**** Le renard de la Patagonie

Marion Labatut © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences