KAKADU, le joyau du Top End

Nourlangie Rock Le Top End, comme on appelle le Nord du Territoire du Nord, recèle un lieu magique classé par l'UNESCO comme patrimoine de l'humanité : le parc national de Kakadu, plus grand que l'Ile-de-France toute entière.

Notre activité suggérée : Visite d'une journée de Kakadu au départ de Darwin

A 250km de Darwin, cet espace sauvage est d'une richesse incomparable. C'est ici qu'a été tourné le premier volet du célèbre film « Crocodile Dundee ».

A Kakadu, on passe des escarpements rocheux aux plaines inondables, de la savane à la forêt tropicale humide.

La diversité des habitats et des paysages s'apprécie en prenant son temps. Kakadu change de visage en permanence.

La saison sèche, entre mai et octobre permet d'explorer des zones inaccessibles pendant la saison humide, de novembre à avril.

En Wet Season, comme on l'appelle ici, les plaines deviennent des lacs, les rivières des torrents déchaînés.

Les meilleurs moments pour visiter le parc se situent lors les périodes de transition entre les saisons, en mai et en septembre ou octobre.

La nature s'est adaptée au climat difficile et le parc permet de découvrir des espèces animales et végétales hors du commun.

L'animal emblématique de la région est sans doute le crocodile, présent un peu partout et qui fait que l'on se baigne dans les trous d'eau ou les rivières à ses risques et périls.

Respecter les pancartes d'interdiction de baignade est une bonne idée...

Yellow Waters Vous garderez également longtemps en mémoire les cris lancinants des cacatoès ou des oies pies et les jappements nocturnes des chouettes aboyeuses.

Vous croiserez aussi des wallabies, des buffles d'eau introduits par les Européens et des dingos, les chiens sauvages australiens.

En saison sèche, les oiseaux se rassemblent autour des points d'eau permanents que l'on appelle ici des billabongs et qui deviennent des oasis grouillantes de vie, alors que la végétation alentour est desséchée (ne vous étonnez pas de voir d'impressionnants feux de brousse, souvent déclenchés et contrôlés par les gardes du parc).

Kakadu est également réputé pour ses orages parmi les plus impressionnants du monde, au début de la saison humide, en octobre.

Le parc de Kakadu est géré conjointement par les communautés Aborigènes locales et le gouvernement.

Depuis plus de 50 000 ans, les Aborigènes vivent sur ces terres et ont peints leurs histoires sur les parois des rochers comme à Ubirr ou Nourlangie Rock, témoins silencieux d'un passé qui se cherche un avenir.

Les excellents centres culturels de Warradjan, près de Cooinda et celui de Bowali, près de Jabiru, vous donneront les clés pour mieux comprendre cette culture complexe et fascinante qui a donné au parc ses noms de lieux aux consonances étranges.

Côté pratique, les aménagements permettent des circuits individuels en voiture de location.

Préférez un véhicule tout-terrain et informez-vous des conditions de circulation.

De nombreux circuits en groupe sont également proposés, mais il ne durent généralement pas plus de cinq jours.

Visiter le parc mérite davantage de temps, mais vous en aurez déjà un bon aperçu. 

 Survol de KakaduUn petit matin dans les marais de Yellow Waters, à la recherche d'oiseaux et de crocodiles, un coucher de soleil près de Nourlangie Rock ou une baignade au pied de la cascade de Jim Jim Falls sont des moments que vous n'êtes pas prêts d'oublier.

Mais c'est certainement du ciel que l'on prend la mesure de la taille et de la diversité du parc.

Un vol en petit avion de tourisme à partir de Cooinda vous fera survoler les plaines, les rochers et l'escarpement rocheux qui marque la frontière avec la Terre d'Arnhem.

Visiter le joyau du Top End, c'est se rendre compte de l'immensité et de la diversité du Nord de l'Australie.

 Informations pratiques

Le site officiel du parc de Kakadu

Téléchargez le guide du parc

V.M. Schoelzke © Azureva.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences