Enclos bretons

Enclos paroissial

Situé au centre de l'agglomération, l'enclos paroissial est un domaine considéré comme sacré par l'habitant d'une commune bretonne.

Chaque dimanche, il y retrouve ses proches... vivants comme morts.

Cette institution est commune à toute la Bretagne, mais les monuments les plus remarquables aujourd'hui se situent entre Léon et Cornouaille.

enclos paroissialL'enclos typique est constitué de quatre éléments indissociables : le cimetière, l'église, l'ossuaire et le calvaire.

Cette ensemble est entouré d'un muretin de pierre ouvert par un portail bien souvent de belles dimensions. D'autre passages plus discrets sont aménagés dans l'enceinte.

Une dalle de pierre (lorsqu'elle existe encore) placée verticalement oblige le visiteur à l'enjamber.On a longtemps cru qu'elle devait empêcher les animaux d'entrer, rien n'est moins sûr.

Le paysan breton venait faire ses dévotions avec sa vache au licou et n'a jamais interdit aux bêtes l'accès à ses sanctuaires. Il y a une cinquantaine d'années les chiens circulaient librement dans les églises.

église

Les églises et chapelles renferment souvent des trésors insoupçonnés :

jubés étonnants, vitraux de toute beauté, ex-voto émouvants, somptueux buffets d'orgue, baptistères et bannières, retables de bois ou de pierre d'une polychromie éclatante et surtout étonnantes statues de saints...

Vierge MarieA Landerneau, une église (?) renferme la seule statue, à notre connaissance, de la vierge Marie les seins dénudés de toute la chrétienté ( allongée, en bois.)

LA SUITE EN PHOTO

Cliquez pour voir la suite...

Conseils :

N'hésitez pas à éviter, en cas d'affluence, les enclos les plus connus. La moindre bourgade en dehors des routes nationales offre son sanctuaire de pierre.

Si l'enclos est toujours visitable, il vous faudra parfois demander la clé de l'église aux voisins.

Les dates des pardons bretons

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences