Croisière sur le Yangtze de Chongqing à Yichang 3/3

Carte chongqing

3/ Le barrage des Trois Gorges

Le barrage des Trois Gorges, c'est 2309 m de long, 185 m de haut, 26 groupes électrogènes ayant la puissance de 20 réacteurs nucléaires, 27 millions de mètres cubes de béton coulés, 1,25 millions de personnes déplacées et 27 millions d'USD investis (source chinoise), 40 à 50 millions selon les occidentaux.

Fermeture des portes du premier niveau

Pour mener à bien cet ouvrage pharaonique sur le fleuve le plus large et le plus tumultueux de Chine, il a fallu détourner ses eaux et creuser un lit artificiel à travers la montagne.

Quelques 30 000 ouvriers étaient mobilisés sur le chantier au plus fort des travaux.

Le gouvernement chinois n'a de cesse de vanter les mérites de son barrage : il évitera les inondations dues aux crues, il rendra le Yangtze navigable, et accroîtra l'offre énergétique du pays.

Face à cet enthousiasme les opposants au projet n'ont plus vraiment les moyens de lutter. Les associations de protection de l'environnement prévoient la disparition de 160 espèces de poissons.

Les archéologues tentent d'étudier un maximum de monuments anciens avant leur inondation.

Aujourd'hui le niveau de l'eau atteint déjà 139 mètres, il montera à 175 mètres en 2009.

Arrivée de nuit aux écluses

Le soir du second jour vous arrivez aux écluses qui permettent aux bateaux de passer le barrage.

L'opération se fera sûrement de nuit, car elle dure trois heures.

Ces écluses sont gigantesques. Plusieurs bateaux se trouvent enserrés entre deux immenses murs de béton et deux énormes portes.

Le niveau d'eau baisse jusqu'à atteindre celui du compartiment suivant, et ainsi de suite à quatre reprises.

La visite du barrage le lendemain ne présente qu'un intérêt limité. En effet, il est beaucoup plus long que haut, et cela le rend peu impressionnant.

Gorges de Xiling

La traversée de la gorge de Xiling est en revanche superbe. C'est la gorge la plus escarpée et la plus abrupte du parcours.

Le bateau serpente entre les falaises qu'il frole parfois.

Vous verrez peut-être des pêcheurs sur les berges qui tentent leur chance avec une épuisette, ou de minuscules bateaux à moteur venus vendre du poisson aux navires de croisière.

Le seul inconvénient de cette traversée proposée par le CITS est son lieu d'arrivée.

Au lieu de vous déposer au port de Chongqing, le bateau s'arrête littéralement au milieu de nulle part !

Les voyageurs en tour organisé n'auront aucun problème mais ceux qui voyagent seuls peuvent être un peu embétés...

Remontez le chemin de terre jusqu'à la route et essayez de trouver un vrai taxi, ou négociez dur avec les minibus qui attendent sur les berges!

Depuis l'aéroport de Yichang des vols desservent Beijing et Shanghai, pas besoin d'aller jusqu'à Wuhan si vous partez pour une de ces villes.

>>> Lire le début du reportage

Marion Labatut © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences