La vallée de la Nujiang

Carte yunnan

Extrême Ouest de la province du Yunnan, frontière avec le Myanmar

Voici une destination qui ne figure pas encore dans les guides de tourisme ! La vallée de la Nujiang (Salween) fait partie de la zone des "Three Parallel Rivers", inscrite par l'UNESCO sur la liste du patrimoine mondial.

A l'extrême ouest de Yunnan, trois grands fleuves évoluent en parallèle pendant plus de 400km.

La frontière avec le Myanmar n'est qu'à quelques dizaines de kilomètres à l'Ouest; le Tibet et le Sichuan sont tout proches lorsqu'on arrive à Bingzhongluo.

le long de la Nujiang

Tout à l'Ouest le fleuve Nu suit un axe Nord-Sud, avant de devenir la Salween au Myanmar.

Le Lancang (Mekong) descend également du Nord vers le Sud, puis traverse le Myanmar, le Laos, la Thaïlande et le Vietnam pour terminer sa course en Mer de Chine.

A l'Est se trouve le Jinsha. Sa réunion avec les rivières Yalong, Dadu et Jialing forme le Yangtzi Jiang (ou Changjiang), le plus long fleuve de Chine.

La région des trois rivières parallèles offre une diversité géographique, climatique et culturelle extraordinaire.

Une transition s'opère en effet ici : on passe progressivement de la végétation et de la chaleur tropicale de la jungle birmane au climat tempéré du Yunnan.

Au Nord s'étendent de hautes montagnes arides et la fin du plateau du Qinghai.

bus couchette de Kunming à Fugong

Chacune des vallées est peuplée par un mélange unique de minorités. Au Nord les tibétains dominent.

Les Lisu et les Naxi peuplent les rives du Mekong alors que les Nu et les Drung sont présents dans la vallée de la Nujiang.

La Nu est une des deux seules rivières de Chine dont le cours n'est entravé par aucun barrage.

Des projets du gouvernement concernant la construction de 13 barrages sur le Yangtzi et la Nujiang pourraient modifier radicalement la géographie et le peuplement de la région.

L'aventure commence par un bus de nuit partant de Kunming à 19h en direction de Fugong (187 yuans). Ce bus couchette est en piteux état : lits cassés, entassement de passagers sur une grande banquette au fond, intérieur enfumé par les cigarettes et arrêts fréquents pour diverses réparations.

Malgré tous ces désagrements il arrive à l'heure à Fugong vers 10h30!

L'état du bus s'explique en partie par une longue portion de route ravagée : on cahote dans la nuit pendant quelques heures sur une piste de terre défoncée par la pluie et les éboulements. Les dernières heures, de Liuku à Fugong, offrent en revanche des très beaux paysages.

grande courbe de la Nujiang en arrivant à Bingzhongluo

De Fugong à Bingzhongluo, le trajet le long de la Nujiang est superbe.

La route longe la rivière, à flanc de montagne. Elle est en de nombreux endroits endommagée par les glissements de terrain et il est souvent impossible de se croiser.

Les rizières en terrasse sont d'un vert éclatant et on aperçoit des champs cultivés jusqu'en haut des montagnes.

De petits villages s'accrochent sur les rives abruptes du fleuve.

Ils sont reliés à la route par d'impressionnants ponts suspendus ou par de simples cables : les habitants s'équipent d'une corde passée autour de la taille ou d'un harnais et se lancent au dessus du vide pour atteindre l'autre rive !

Une dizaine de minutes avant d'arriver à Bingzhongluo, la Nujiang fait un grand virage en fer à cheval (connu sous le nom de "first bend"), c'est superbe !

Bingzhongluo est généralement l'objectif de ceux qui voyagent dans cette zone. Depuis cette petite ville située tout au Nord on peut explorer à pied les villages environnants.

Et après Bingzhongluo?

Aucune route carossable ne permet de sortir de la vallée de la Nujiang au Nord et de rejoindre le comte de Deqin de l'autre côté des montagnes. Une solution consiste donc à refaire tout le trajet en sens inverse et de remonter en bus vers le Nord.

Mais on peut aussi rejoindre les villages de Zhongshi ou de Cizhong dans la vallée du Mekong en trois ou quatre jours de trekking puis trouver un bus pour Deqin.

Voir aussi notre activité : Excursion privée à la place Tian'anmen, la Cité interdite et la Grande Muraille

Informations pratiques

A Fugong des bus partent pour Gongshan (2h30, 25 yuans). Pour rejoindre Bingzhongluo depuis Gongshan il faut grimper dans un minibus et attendre qu'il se remplisse.

Beaucoup de monde se rend au Nord vous n'aurez pas à attendre longtemps avant de partir (entre 1 heure et 2 heures selon la fréquence des arrêts, 10 yuans).

Marion Labatut © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences