Escales à Propriano

Station balnéaire du village de Propriano

Admirablement protégée des vents d'Ouest au fond du Golfe de Valinco, la belle Propriano accueille chaque année des milliers de touristes venus du continent.

La route qui y mène est large et fleure bon le maquis. Avant d'arriver en ville, cette route traverse plusieurs villages alanguis qui témoignent d'un mode de vie ancestral et quasi immuable.

Rythmé par le passage des commerçants ambulants, la traite des brebis et l'heure du pastis ...

Ancien port de pêche devenu station balnéaire à la mode, Propriano reste toutefois une ville à taille humaine. A peine arrivé, le visiteur aura peut-être l'impression de déjà connaître la petite ville.

Erreur ! On croit la connaître et pourtant on ne fait que l'effleurer. Car ce n'est pas sur les belles plages de Baraci ou de Pujara que l'on arrivera à découvrir l'authenticité des habitants et la plus profonde âme corse.

On arrivera à peine à l'effleurer, peut-être, en se laissant imprégner par les extraordinaires jeux de couleurs qui semblent s'amuser sur les eaux laiteuses de la baie.

Ou en se laissant enivrer par les parfums du maquis qui descendent des collines avoisinantes et qui se mêlent avec une rare harmonie aux effluves marines. le port de pêche de Propriano

L'idéal est cependant de quitter les établissements à touristes qui se situent pour la plupart en centre-ville ou sur les quais du port de plaisance.

Pour s'enfoncer, au gré du hasard et des rencontres, dans les petites ruelles qui, derrière la façade rutilante de la station balnéaire à succès, conservent encore aujourd'hui un art de vivre typiquement insulaire.

Foncièrement corse. Rude et parfois vif, certes. Mais fondamentalement hospitalier et accueillant pour peu que le visiteur montre qu'il sait apprécier et respecter les spécificités et les personnalités locales ...

le port de plaisance de Propriano et ses bateaux

Légendes illustrations

 1 : Derrière la façade rutilante d'une station balnéaire à la mode se cache encore une âme typiquement corse

2 : Malgré le tourisme croissant, la pêche reste une activité traditionnelle à Propriano

3 : Au bord des quais, les bateaux de plaisance et les canots à moteur remplacent de plus en plus les barques de pêche

Texte : Philippe CHAVANNE - Photos : Alice DELVAILLE 

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences