Trouver une activité
Où allez vous ?
Que souhaitez-vous faire ?
Mots-clés
Top destinations
  • Italie Rome
  • Angleterre Londres
  • Pays-Bas Amsterdam
  • Irlande Dublin
  • Etats-Unis New-York
  • Belgique Bruxelles
  • Australie Sydney
  • Allemagne Berlin
Toutes les destinations
Pourquoi
Azurever ?

Azurever rassemble toutes les activités et bons plans sur votre lieu de vacances

La garantie d'un prix bas

En comparant toutes les offres et idées disponibles sur Internet

La plus grande diversité d'activités

Nous dénichons pour vous les meilleurs sorties et bons plans pour vos vacances

L'esprit tranquille

Limitez les files d'attentes et gardez votre temps libre pour profiter de votre séjour

 

Ils parlent de nous :
communiqués de presse
Cuba

Cuba, l'île révolutionnaire

Tourisme révolutionnaire, révolutionnaire du tourisme

Un voyage à Cuba n'est pas un voyage anodin. On trouve toutes sortes de touristes à Cuba.

Certes, Il y a celui qui part avant tout "pour se reposer, enfin!!", accoudé au comptoir du all-inclusive, il discutera peut-être politique avec un serveur de passage contraint au discours le plus politiquement correct ou engagera des discussions endiablées avec les poissons.

Mais il y aussi les enfants de Castro, élevés au triomphe de la révolution et pour qui l'histoire se fige dans les années 1960. Ils viennent donc visiter "le seul pays qui a su faire une vraie révolution socialiste" à moins qu'ils ne soient déjà partis pour le Venezuela ou la Bolivie.

Evidemment il y a aussi celui qui reste chez lui à regarder des reportages sur Cuba et à compter les arrestations décriées par Amnesty International, car "jamais il ne cautionnera le régime de ce vieux barbu sanguinaire d'une autre époque".

Pour moi, une chose est sûre, mieux vaut aller voir par soi même, se faire une idée tout en étant bien conscient de ce que cela implique.

Et vous quelle est votre catégorie ?

Touriste révolutionnaire

Une des innombrables fresques murales représentant le CheVous l'aurez compris que je ne suis pas fana des membres de la première catégorie.

Et je ne porte pas ceux de la deuxième en très haute estime.

Enlevez votre casquette kaki avec le drapeau cubain, changez votre t-shirt du Che pour une chemise à fleur, non, la révolution cubaine n'est pas une fête quotidienne vous vous en rendrez compte dès l'arrivée.

Une petite balade dans Habana Vieja au-delà de la Calle Obispo et une pierre vous tombera peut-être sur la tête non sans le mérite de vous mettre face à la réalité: Cuba est pauvre, à Cuba on souffre de la faim et la révolution n'y est pas pour rien.

Toutefois cette vision n'est pas très répandue en France, vous faites alors peut être partie du second groupe.

Révolutionnaire du tourisme

A Magua, un petit village des alentours de TrinidadSi la plupart des membres de la deuxième catégorie restent chez eux à ruminer dans leur barbe il y en a certains qui franchissent le pas et partent pour libérer Cuba …de Fidel.

Ils font également fausse route, le peuple aime Castro, certains pleurent déjà face à sa maladie et tous sont inquiets face à un avenir sans lui.

La solution qui consiste à rejeter tout en bloc est aussi paradoxale que l'embargo qui ravage l'économie cubaine.

Comme pour l'embargo irakien, c'est la population locale la première qui souffre et de quel droit se permettre une telle ingérence ?

Observateur averti

Usine de transformation de la canne à sucre délabrée reconvertie en atelier de réparation de locomotive et fresque célébrant la révolutionSurtout si vous ne connaissez pas Cuba.

Cuba est l'île de la désinformation, à tel point qu'un séjour sur place est pratiquement indispensable pour prétendre à un quelconque jugement sur la situation.

Il ne vous reste donc plus que la position de l'observateur averti, celui qui vient à Cuba sans idée préconçue pour se faire sa propre opinion sur un sujet qui déchaîne les passions.

Si vous l'acceptez alors bienvenue, vous n'êtes pas au bout de vos surprises et bonne chance vous risquez de revenir avec plus de questions que de certitudes, en tout cas c'est bien mon cas!

Arthur LAURENT © Azurever.com

Tourisme à Cuba

Pour se rendre à Cuba rien de plus facile ! Les formalités sont simples et rapides.

Sitôt débarqués de votre avion, la Havane, vous séduira à coup sûr.

C'est une ville qui mélange les genres et l'on assiste au spectacle de la vie quotidienne cubaine à chaque coin de rue ! Cigares, salsa, musique : des cocktails uniques (au sens propre comme au figuré !) qui détonnent jusqu'au petit matin. Le quartier de la Havana vieja (la vielle Havane) est même classé patrimoine mondial de l'humanité.

En dehors de sa capitale Cuba abite bien d'autres joyaux, comme la très coloré Trinidad ou encore Cayo Coco et Cayo Guillermo. Ces deux petites îles superbes, dotées de plages paradisiaques et d'hôtels top confort sont visitées par les flamants roses et autres animaux exotiques.

Ces petits coins de paradis sont reliés à la terre par la route depuis Moron (Nord-Est de Cuba). Une traversée incroyable seul(e) à seul(e) avec l'océan !

Retrouvez nos meilleurs bons plans sur

Retour aux reportages de Cuba

 

Trouver une activité
Où allez vous ?
Que souhaitez-vous faire ?
Mots-clés