Trouver une activité
Où allez vous ?
Que souhaitez-vous faire ?
Mots-clés
Top destinations
  • Italie Rome
  • Angleterre Londres
  • Pays-Bas Amsterdam
  • Irlande Dublin
  • Etats-Unis New-York
  • Belgique Bruxelles
  • Australie Sydney
  • Allemagne Berlin
Toutes les destinations
Pourquoi
Azurever ?

Azurever rassemble toutes les activités et bons plans sur votre lieu de vacances

La garantie d'un prix bas

En comparant toutes les offres et idées disponibles sur Internet

La plus grande diversité d'activités

Nous dénichons pour vous les meilleurs sorties et bons plans pour vos vacances

L'esprit tranquille

Limitez les files d'attentes et gardez votre temps libre pour profiter de votre séjour

 

Ils parlent de nous :
communiqués de presse
Cuba

Fidel Castro 3/4

De la révolution à la dictature

Avènement de la révolutionAvènement de la révolution

Le débarquement a lieu le 2 décembre 1956 sur le Granma (le bateau est à voir au Musée de la Révolution, et est aussi le nom d'un quotidien cubain) un simple navire de plaisance dans cette même Province Orientale qui l'a vu naître.

12 des 82 hommes engagés survivent aux durs combats contre l'armée de Batista, qui les attendait. La légende est en marche.

Ils se réfugient alors dans les montagnes de la Sierra Maestra où ils entament une longue lutte de guérilla.

Soutenus par le gouvernement américain qui leur fournit armes et finances, ils parviennent à survivre là où ils étaient promis à une mort certaine.

Le mouvement grossit et gagne le soutien populaire notamment des suites d'un coup de pub international permis par un reportage dans le New York Times.

Les offensives de Batista se soldent par des échecs retentissants : alors que la M26 est en grande infériorité numérique, une contre-offensive permet au mouvement de conquérir Santiago.

Après de dures batailles, Castro rentre à La Havane le 8 janvier 1959 avec des colombes aux deux épaules qui lui donnent une réputation d'avoir beaucoup de Ashé (chance dans la religion afro-cubaine) et la révolution s'installe au pouvoir.

La révolution au pouvoir

Fidel lors d'une de ses mythiques discours fleuvesDébut 1959, la loi fondamentale de la République établit les fondements du nouvel État cubain.

Trois groupes se partagent alors le pouvoir révolutionnaire : le M26, le Directoire révolutionnaire principalement composé d'étudiants et le Parti socialiste populaire qui seront bientôt fusionnées en Parti Communiste Cubain.

Un des premiers chantiers ouverts et celui de la réforme agraire avec la nationalisation des terres des grands propriétaires, futurs gusanos, y compris de celles du père de Fidel Castro.

Les principaux secteurs de l'industrie en particulier l'énergie, l'économie et l'industrie sucrière sont nationalisés.

Castro est nommé Premier ministre, et entreprend des réformes radicales comme la nationalisation des transports et la baisse des loyers. La révolution avance et dévoile progressivement sa couleur politique.

Virement communiste et dictatorial

'Nous avons besoin d'hommes qui travaillent plus et critiquent moins '  CheC'est en 1961 que la révolution change de caractère : en avril elle est déclarée officiellement socialiste puis en décembre elle est déclarée marxiste-léniniste.

La liaison avec l'URSS devient explicite et les échanges commerciaux préférentiels (sucre contre pétrole) commencent tandis que les relations avec les Etats-Unis de dégradent sensiblement (embargo en 1960).

Le régime se durcit parallèlement et la répression s'organise suite aux exactions commises à l'encontre des rescapés des forces armées et de la Police de Batista.

Cuba est bien une dictature, au sens occidental du terme, dirigée par Fidel Castro, qui est à la fois chef de l'État, chef du Gouvernement, Premier secrétaire du Parti communiste cubain et Commandant en chef des forces armées.

>>> Lire la suite du reportage sur Fidel Castro 

Arthur LAURENT © Azurever.com

Tourisme à Cuba

Pour se rendre à Cuba rien de plus facile ! Les formalités sont simples et rapides.

Sitôt débarqués de votre avion, la Havane, vous séduira à coup sûr.

C'est une ville qui mélange les genres et l'on assiste au spectacle de la vie quotidienne cubaine à chaque coin de rue ! Cigares, salsa, musique : des cocktails uniques (au sens propre comme au figuré !) qui détonnent jusqu'au petit matin. Le quartier de la Havana vieja (la vielle Havane) est même classé patrimoine mondial de l'humanité.

En dehors de sa capitale Cuba abite bien d'autres joyaux, comme la très coloré Trinidad ou encore Cayo Coco et Cayo Guillermo. Ces deux petites îles superbes, dotées de plages paradisiaques et d'hôtels top confort sont visitées par les flamants roses et autres animaux exotiques.

Ces petits coins de paradis sont reliés à la terre par la route depuis Moron (Nord-Est de Cuba). Une traversée incroyable seul(e) à seul(e) avec l'océan !

Retrouvez nos meilleurs bons plans sur

Retour aux reportages de Cuba

 

Trouver une activité
Où allez vous ?
Que souhaitez-vous faire ?
Mots-clés