Assouan

De nombreuses activités vous attendent à Assouan, mais pour profiter pleinement de la pluralité d’excursions qui s’offrent à vous, préférez une visite de cette ville et de ses environs en hiver, alors que la température reste agréable avec ses quelques 28°.

En été, le mercure oscille entre 35 et 45° et il n’est pas évident alors de découvrir le patrimoine historique et culturel de cette ville et de ses environs.

Notre activité suggérée : Croisière de huit jours sur le Nil d'Assouan à Louxor

Felouke navigant vers l'île Elephantine

Vous pourrez tout d’abord, faire un tour du côté du Haut barrage, témoignage de la détermination du Président Gamal Abd-el Nasser à passer outre les réticences occidentales face à cet œuvre titanesque.

En effet, afin de lever les fonds nécessaires à cette entreprise après que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Banque Mondiale ont retiré leur soutien financier, le Président a décidé la nationalisation du Canal de Suez, ce qui fut à l’origine du conflit contre la France, la Grande Bretagne et Israël en 1956.

Crocodiles du NilAinsi, par sa taille et par son histoire, il suscite une véritable fierté nationale, alors n’allez pas contrarier les Egyptiens avec ses effets induits en aval, notamment le développement endémique du parasite de la bilharziose du fait de la modification de l’équilibre naturel du bassin du Nil.

En tous cas, pensez-y à deux fois avant de vous plonger dans le Nil pour vous rafraîchir : les cro-cro-cro, les crocodiles du Nil n’ont pas disparu, en dépit de ce que prétend la chansonnette, et ils ne sont pas l’unique mauvaise surprise qui vous y attend.

Aussi préférez être sur l’eau –les opportunités de balade en felouke, en petits bateaux à moteur ou encore en bateau de croisière sont multiples – que dedans !

Premier pilone du temple de Philae

Une autre excursion, plus spectaculaire peut être, consiste en la visite du temple d’Isis, initialement situé sur l’île de Philae mais transféré par l’UNESCO sur l’île voisine d’Agilkia afin de préserver ces vestiges de la montée des eaux consécutive à la construction du Haut barrage.

La découverte du temple depuis le bateau est vraiment saisissante.

Dans un style complètement différent, l’île de Kitchener du nom du Consul Général britannique qui la transforma en jardin botanique luxuriant à la fin du XIXième siècle, et celle d’Eléphantine, où subsistent des villages nubiens traditionnels, valent elles aussi le déplacement.

Adélaïde JANNOT © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences