Histoire, les principales périodes...

Principales périodes

Période prédynastique

  • (3150-2925 av. J.-C.) Ire et IIe dynasties. Le roi Menès réussit à unir sous son sceptre la haute et la basse Égypte ; Memphis est la capitale.

Ancien Empire

  • (2700-2200 av. J.-C.) IIIe à VIe dynasties. Le roi Djoser fait construire la pyramide à degrés de Saqqarah, la plus ancienne construction en pierre. 2625 à 2200 : période de rois puissants et autoritaires.

Les trois pyramides de Guizeh sont construites respectivement par Khéops, Khéphren et Mykérinos. Atteignant son apogée durant la IVe dynastie, la monarchie perd graduellement le pouvoir au profit d'une féodalité de nomarques (gouverneurs de province).

Elle finit par s'effondrer à la fin de la vie dynastie.

Première Période Intermédiaire

  • (2200 à 2040 av. J.-C.). Une période très mal connue, marquée par des révolutions et le morcellement du pays, correspond aux frêles VII e à X e dynasties.

Moyen Empire

  • (2040 à 1552 avant J.-C.) XI e et XII e dynasties. Thèbes devient la capitale ; art et civilisation prospèrent de nouveau comme le prouvent les chefs-d'oeuvre d'architecture et de sculpture de l'époque.

Seconde Période Intermédiaire

  • (1785 à 1552 avant J.-C.). Décadence politique avec la XIII e dynastie. Le pays est en grande partie dominé par les Hyksos à partir de 1730 environ.

Originaires d'Asie, ils se sont installés un peu partout, et surtout dans la région d'Avaris. Période assez obscure où est introduit l'usage des chevaux et des chars auparavant inconnus.

  • Vers 1580, un prince thébain, Amosis, combat les Hyksos et les chasses hors d'Égypte, réunifiant le pays à son profit.

Nouvel Empire

  • (1552 à 945 avant J.- C). Correspond à la période des grandes conquêtes et du vaste Empire égyptien. XVIII e à XXI e dynasties. Thèbes est à présent la capitale politique de la grande puissance égyptienne.
  • 1526 à 1352 : les Thoutmôsis et les Aménophis conquièrent la Nubie et la Syrie. Les troupes égyptiennes atteignent l'Euphrate. Les tributs payés par les rois et les princes des pays voisins permettent aux pharaons d'élever des édifices religieux et civils encore plus grandioses.

La fortune du temple du dieu Amon à Karnak ne cesse de s'accroître. Le pays atteint sous Aménophis III un niveau inégalé.

  • 1352 à 1338 : Aménophis IV, époux de Néfertiti, combat le culte et le clergé d'Amon. Il prend le nom d'Akhenaton formé sur celui de son dieu, le disque solaire Aton, et installe la capitale à Tell El-Amarna.
  • 1336 à 1327 : Toutânkhaton, l'un de ses successeurs, restaure le culte d'Amon, s'établit à Thèbes, l'ancienne capitale, et prend le nom de Toutânkhamon.
  • 1295 à 945 : XIX e dynastie : règnes marquants de Séthi Ier et de Ramsès II. Ce dernier fait la guerre puis la paix avec les Hittites qui avaient étendu leur influence sur la Syrie et la Palestine.

On retrouve très souvent son nom en Égypte sur de nombreux temples construits durant un règne de 67 ans. La XX e dynastie se termine avec Ramsès XI et la montée des rois- prêtres.

À la XXI e dynastie les rois- prêtres prennent le pouvoir et les rois alliés s'installent à Tanis.

Troisième Période Intermédiaire

  • (945 à 656 avant J.-C.). XXII e à XXV e dynasties. Période instable. Les Bubastides, d'origine libyenne remplacent les rois tanites. Le pays est morcelé. La Palestine et la Nubie se dégagent de l'emprise égyptienne, ce qui donne lieu à de nombreuses expéditions militaires (sac de Jérusalem).
  • 747 à 656. La XXV e dynastie, d'origine nubio-soudanaise, règne sur l'Égypte, mais finit par s'écrouler sous les coups de l'Assyrien Assourbanipal.

Basse Époque

  • (672 à 332 avant J.-C.). XXVI e à XXXI e dynasties.
  • Renouveau saïte de la XXVI e dynastie (les Psammétiques, Nechao, Apriès et Amasis). Des Grecs s'installent comme commerçants en Égypte.
  • Conquête du pays par les Perses de Cambyse qui forment la XXVII e dynastie (Darius achève le canal qui relie le Nil à la mer Rouge).
  • Dernière dynastie indigène, les Nectanebos, et seconde domination perse.

Époque grecque ou ptolémaïque

  • (332 à 27 av. J.-C.). Alexandre le Grand conquiert l'Empire perse et fonde Alexandrie qui devient un centre de commerce international et un haut lieu de civilisation et d'art grecs.Les Ptolémées lui succèdent.
  • 225 à 27 avant J.-C. la puissance grecque décline graduellement.

Époque romaine

  • (27 av. J.-C. à 395 apr. J.-C.). Mort de Cléopâtre VII, l'Égypte devient une province romaine. Le pays connaît un grand développement mais reste avant tout un « grenier à blé » pour Rome. Le christianisme commence à se répandre à Alexandrie et dans les campagnes.
  • 324 : Constantin le Grand, premier empereur romain chrétien, fait de l'Égypte un diocèse.
  • 395 : division de l'Empire romain : l'Égypte est attribuée à l'Empire d'Orient de Byzance.

Époque byzantine

  • (395 à 641). Nombreuses querelles religieuses ; les Égyptiens acquièrent le droit de nommer leur propre Patriarche ; ils prennent à présent le nom de « coptes » du grec aegyptos.
  • 619 : les Perses sassanides prennent Alexandrie.
  • 629 : Héraclius chasse les Perses.

Époque musulmane

  • 640 : Amr ibn el-As conquiert l'Égypte ; les Arabes s'installent le long du Nil et les chrétiens se convertissent à l'islam. Fostât appelé aujourd'hui le Vieux Caire, devient la capitale.
  • 661 à 1171 : gouvernement des Ommeyyades puis des Abbassides, des Toulounides et des Fatimides.
  • 969 : Gôhar fonde la cité du Caire.
  • 1171 : le sultan Salah ed-Dîn (Saladin) construit la Citadelle du Caire et conquiert la Syrie et la Palestine.
  • 1240 à 1249 : Malek es-Sâlek établit le pouvoir des Mamelouks baharites ; il s'empare de Jérusalem et défait l'armée de la sixième Croisade. Le roi de France Louis IX est fait prisonnier à Mansourah. Épidémie de peste.
  • 1382 à 1517 : les sultans mamelouks barghites font la guerre aux Mongols, aux Syriens, aux Turcs et aux Portugais. Luttes intestines cruelles pour le pouvoir. C'est l'époque où, essentiellement au Caire, mosquées et palais voient le jour.
  • 1517 : L'Égypte tombe sous la domination ottomane.
  • 1798 : Bonaparte organise une expédition militaire accompagnée par des savants et soumet toute l'Égypte en l'espace d'une année.
  • 1801 : L'armée française est obligée d'évacuer l'Égypte.

Époque moderne

  • 1805 à 1849 : Méhémet Ali fonde la dernière dynastie et l'Égypte moderne.
  • 1869 : Inauguration du canal de Suez dont le promoteur est le Français Ferdinand de Lesseps, en présence de l'impératrice Eugénie.
  • 1882 : coup d'État militaire et émeutes à Alexandrie. L'Angleterre envoie des navires de guerre pour la protection des vies et des biens européens ; elle occupe l'Égypte.
  • 1914 : l'Égypte devient un protectorat anglais.
  • 1922 : le sultan Ahmed Fouad est proclamé roi ; l'Égypte devient indépendante.
  • 1936 : avènement de Farouk 1er.
  • 1952 : coup d'État du 23 juillet dirigé par douze officiers. Le roi est obligé d'abdiquer et de quitter le pays. Le général Néguib est le nouvel homme fort du pays.
  • 1953 : abolition de la monarchie et proclamation de la République.
  • Époque contemporaine 1954 : différends politiques dans le gouvernement ; le colonel Gamal désertique El Nasser prend le pouvoir. Première évacuation de soldats britanniques de la zone du canal de Suez.
  • 1956 : nationalisation par l'Égypte du canal de Suez, provoquant une intervention militaire franco-britannique. Guerre avec Israël.
  • 1958-1961 : l'Égypte forme, avec la Syrie, la République Arabe Unie.
  • 1960 : début des travaux du haut barrage d'Assouan, achevés en 1970.
  • 1967 : guerre des « Six jours » avec Israël ; l'Égypte perd le Sinaï.
  • 1970 : mort du président Nasser. Anouar El-Sadate lui succède. 1973 : guerre du Ramadan (ou de Kippour) contre Israël, en octobre.
  • 1975, juin : réouverture du canal de Suez, suivie d'accords statuant sur l'évacuation du Sinaï par Israël.
  • 1977 : voyage à Jérusalem du président Anouar El-Sadate, suivi de négociations avec les Israéliens.
  • 1979 : en mars, signature à Washington d'un traité de paix entre Israël et l'Égypte (« accords de Camp David »).
  • 1981 : le 6 octobre, Sadate est assassiné. Le 13 octobre : Hosni Moubarak est élu président de la République.
  • 1982 : le 25 avril : retrait total des troupes israéliennes du Sinaï.
  • 1988 : accord avec Israël, sur l'enclave de Taba. L'écrivain Naguib Mahfouz est prix Nobel de littérature.
  • 1990 : durant la guerre du Golfe, l'Égypte se range aux côtés des grandes puissances occidentales contre l'Iraq.
  • 1991 : l'Égyptien Boutros Boutros Ghali, de religion copte, est élu Secrétaire Général des Nations- Unies puis, en 1997, Secrétaire Général de la Francophonie.
  • 1995 : tentative d'assassinat de Hosni Moubarak par des groupes extrémistes islamiques égyptiens. Découverte par une mission française de vestiges de l'antique Alexandrie.
  • 1996 : l'Égypte organise un sommet international pour lutter contre le terrorisme.
  • 1997 : deux attentats contre des touristes (au Caire puis à Louxor), par des terroristes islamiques (al-Jama'a al-Islamiya).
  • 1996 à 1999 : découverte à Bahariya de la « vallée des momies », nécropole des légions de Rome, l'une des plus grandes découvertes de l'égyptologie moderne.
  • 1999, septembre : reconduction du mandat présidentiel de H. Moubarak.
  • 2000, 1er juillet : décès de la Bégum Om Habibeh, épouse de l'Agha Khan.
  • 2002 : inauguration de la grande bibliothèque d'Alexandrie.

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences