L’Alhambra

Devis Groupes

L’acropole médiévale la plus magistrale du monde méditerranéen, l’Alhambra fait partie des monuments importants voire le plus prestigieux de l’architecture islamique. Son nom lui vient du mot arabe Al Ham, qui veut dire « La rouge », couleur que prennent les murs au crépuscule. Actuellement, ville témoin du passage des musulmans en Espagne en raison de ses impressionnants monuments et constructions rencontrées dans ses contrées, elle est considérée comme le « must see »des touristes venant en Andalousie.

Effectivement, tout le monde a envie de voir les vestiges architectoniques des musulmans pendant le moyen âge notamment de la Grande Mosquée de Cordoue qui existait déjà depuis le 8ème siècle. L’Alhambra est donc une sorte d’ensemble de monuments regroupés sur la colline de la Sabrika dans la ville de Grenade.

On y visite les jardins du Partal, la portique de la tour des Dames, le Palais de Charles Quint, la Alcazaba, la Médina, le Généralife, les jardins du Couvent Saint-François, la cour des myrtes ou cour de l’Alberca, la fameuse Cour des Lions et les Palais perdus qui subissent actuellement une reconstruction. A cause de toutes ses richesses palatiale, coloniale, historique et islamique, l’Alhambra est classée au répertoire du patrimoine mondial de l’Unesco.

Au programme : au premier plan, une balade à travers la ville et ses ruelles s’impose. Pendant laquelle on a la chance d’admirer les divers monuments historiques de l’Alhambra et de s’octroyer un bon repos dans les magnifiques jardins que de nombreux considèrent comme un véritable paradis.

 

Palacio Nazari

Il peut être agréable et utile de découvrir l'oeuvre de Washigton Irving (1783-1859) avant de partir. Cet auteur anglais eut le privilège de vivre dans l'Alhambra-"Ce fort mélange de Sarrasin et de Gothique, qui date du temps des Maures, et au caractère particulier de certaines scènes de rues qui nous évoquaient des passages des Mille et une nuits" (p. 11)
pendant qu'il écrivait Les contes de l'Alhambra.

Ce sera l'occasion de découvrir sous sa plume l'histoire des différents monuments du site et les légendes qui l'entourent.

Puisque vous découvrirez les légendes d'Irving en lisant son livre j'en conterai ici deux autres, non moins intéressantes :

Légende de la Porte de la Justice : L'arc intérieur de la Porte de la Justice est ornée d'une clef, et l'arc extérieur d'une main. L'Alhambra étant jugée imprenable, la légende veut que le jour où la clef et la main se rejoignent, c'est-à-dire le jour de l'effondrement de l'Alhambra, n'adviendra que le jour de la fin du monde.

Patio de los Leones

Légende de la Salle des Abencerrajes : Les Abencerrajes sont une famille de la noblesse musulmane qui habitait à l'intérieur de l'Alhambra. La légende raconte que la famille avait des rivaux politiques, les Zenetes.

Ceux-ci décidèrent de tuer leurs opposants grâce à une conspiration. Ils inventèrent une relation amoureuse entre la sultane et un Abencerrajes pour éveiller la colère du Sultan. Celui-ci, consterné, organisa une fête en l'honneur de la famille et fit décapiter dans la sale qui porte aujourd'hui leur nom les 37 hommes de la famille.

On raconte que la couleur rougeâtre de la pierre de la fontaine vient du sang des Abencerrajes.

Ces palais forment la partie la plus impressionnante de l'Alhambra. Elle est constituée de trois Palais, chacun construit à une époque différente : palacio del Mexuar, palacio de Comares, et le palacio de los Leones.

Les moulures de stuc qui ornent les murs sont magnifiques et on ne lasse pas d'admirer la coupole de la salle des Abencerrajes ou le Patio de los Leones et ses colonnes finement ciselées.

Le palacio de Comares est le plus important, c'était la résidence officielle du sultan et il abritait la salle du Trône. Il fut édifié et décoré par Yusuf I. Dans le Patio Dorado on trouve la façade d'entrée, superbement décorée. Le patio de los Arrayanes est un classique du style arabo-andalou.

Palacio de Carlos V

Coupole de Mocarabes dans la salle des Abencerrajes

En 1526, l'empereur Charles V installa sa cour dans les maisons royales de l'Alhambra pour y passer l'été. Il décida alors de faire construire dans l'enceinte un nouveau palais, plus grand et plus confortable que le palais arabe.

C'est ainsi que naît une des plus grande oeuvre de style Renaissance en dehors de l'Italie et le premier grand palais royal des rois espagnols.

C'est l'architecte et peintre Pedro Machuca, artiste formé par Miguel Angel en Italie qui est chargé de l'oeuvre. A sa mort, en 1550, lui succèdent des artistes aussi importants que Juan de Orea ou Juan de Minjares, aide architecte des palaces d'Aranjuez et de El Escorial. L'édifice mesure 63 mètres de long et 17 de haut, et possède un patio circulaire.

La partie centrale des deux façades principales son ornées de deux superbes portes de marbre, elles sont un très bel exemple du Renaissance espagnol.

Le Generalife

Generalife

Le Generalife a été construit sur le Cerro del Sol, la colline qui fait face à l'Alhambra, sous le roi nazari Muhammed III (1302-1309). La vue depuis ce site est magnifique, on peut admirer l'Albayzin, l'Alhambra et la Sierra Nevada. Le Generalife est une grande villa, entourée de jardins.

Le mot arabe djennat signifie jardin, ou paradis et le mot alarif signifie architecte, mais selon l'ambassadeur de Boabdil, Hernando de Baeza, Generalife veut dire « Le plus noble et le plus élevé des jardins ».

Le jardin fait entièrement partie de la construction et de l'élaboration d'un édifice, il doit être à la fois intime et ouvert sur le paysage.

L'eau fut amenée au Generalife par Muhammad I, fondateur de la dynastie nazari. Il fit construire les canalisations royales, pour amener l'eau du Darro jusqu'au Cerro del Sol. Celle-ci, après avoir irrigué les jardins royaux, descendait par un aqueduc jusqu'à l'Alhambra.

L'ensemble du Generalife s'organise autour de deux terrasses. Au niveau de la terrasse inférieure on découvre les patios. Au niveau de la supérieure s'étant la zone du palais, avec le Patio de la Acequia, le Patio de los Cipreses et les Escaleras de Agua, qui sont les endroits les plus intéressants.

Alcazaba

Vue depuis l'Alcazaba

L'alcazaba est, avec les Torres Bermejas, la partie la plus ancienne de l'Alhambra. L'édifice a été construit au IX, par Sawwar Ben Hamdun durant la guerre entre les arabes et les muladis (chrétiens qui vivaient parmi les maures et dont ils embrassaient la religion).

L'Alcazaba comme nous pouvons la voir a été élevée par Mohamed I, qui construisit trois nouvelles tours (la Quebrada, del Homenaje, et la de la Vela), et créa des murailles. Il convertit l'Alcazaba en une vraie forteresse.
 

 

 

Conseils pour la visite de l'Alhambra

bas reliefs

Il n'est pas nécessaire d'acheter un billet pour entrer sur le site de l'Alhambra. Mais le billet permet de visiter l'Alcazaba, les Palacios Arabes et le Generalife, qui sont les monuments les plus intéressants.

Si vous souhaitez commencer la visite par le Generalife, il faut entrer par la Puerta del Vino. Si vous voulez commencer par le Generalife il faut entrer par la porte qui se trouve près du parking du Generalife.
Avant ou après la visite de l'Alhambra, ne pas oublier de visiter le Palacio de Carlos V.

Accès à l'Alhambra à pied depuis Granada : par la Cuesta de los Chinos. Pentu, mais pittoresque (15-20 minutes)! Un service de bus amène également les visiteurs jusqu'aux guichets mais il est plus agréable de découvrir à pied ce chemin qui longe les murailles.

Achat des entrées et horaires

Il est possible d'acheter son billet de visite en appelant le 34 915 37 91 78. Il vous sera donné un numéro de réservation et il faudra retirer les billets à la « Taquilla de reserva », plus rapide que la file normale.

Il est également possible d'acheter les entrées le jour même. Dans ce cas, et surtout en saison haute, il faudra se lever (très) tôt. Les guichets (taquillas) ouvrent à 8h, et il vaut mieux être sur place à 7h ou plus tôt. Le nombre de tickets mis en vente par jour est limité.

L'heure de visite du Palacio Nazaries est inscrite sur le ticket, il est impératif de la respecter. Elle dépend de l'heure d'achat du billet et permet de réguler le nombre de visiteurs du Palacio qui est limité à 350 toutes les 30 minutes. Il est habituel de recevoir un seul billet pour plusieurs personnes.

D'autre part il est possible d'acheter un billet pour la « mañana » ou un billet « tarde ». Avec le premier, il faut entrer avant 14h, avec le second, il faut entrer après 14h. Les deux entrées permettent de rester sur le site jusqu'à sa fermeture et coûtent le même prix.

Palacio Nazari

Pratique : La visite du site prend au minimum 3 heures mais il est judicieux de lui consacrer une journée entière. Amenez à boire et à manger (rien n'est vendu à l'intérieur) ainsi que des vêtements adaptés au climat (il fait très chaud l'été !). Les photos sont permises.

Palacio Nazari
Entrées : 10€

 

 

 

Horaires

Visites de jour

Mars à Octobre
8:30 - 20:00
Lundi à dimanche
Guichets : 8:00 - 19:00

Novembre à Février
8:30 - 18:00
Lundi à Dimanche
Guichets : 8:00 - 17:00

Visites de nuit des Palacios Nazaríes.

Mars à Octobre
22:00 - 23:30
Mardi à samedi
Guichets : 21:30 - 22:30

Novembre à Février
20:00 - 21:30
Vendredi et samedi
Guichets : 19:30 - 20:30

Fermetures :
25 Décembre et 1er Janvier

Reservations groupes : 958 22 09 12.

Horaires Musée d'art Hispano-musulman du palacio Carlos V
Mardi à samedi : 9:00 - 19:15
Dimanche : 9:00 - 17:45

Pour plus d'informations:
Patronato de la Alhambra y el Generalife: 958 22 75 27

Marion Labatut © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences