De Chinatown au Nouvel an chinois

Chinatown

Chinatown Gate

Les tours du centre d'affaires projettent encore leurs ombres sur la chaussée quand soudain, au détour de Bush street (qu'on appelle ironiquement le "quartier français"... ), un immense porche vert aux allures de pagode.

Gardée par deux dragons en céramique, c'est l'entrée de Chinatown, où s'entasse une bonne partie de la communauté chinoise de San Francisco, près d'un tiers de la population totale.

 

Grant avenue à Chinatown

Dès la ruée vers l'or, ils sont les premiers immigrants asiatiques à s'y être implantés, joints plus tard par des communautés plus éparses de Japonais, Philippins et Vietnamiens.

Mais les Chinois n'étaient pas les bienvenus : à la fin du XIXème le Chinese exclusion act' leur interdisait même d'entrer aux Etats-Unis.

 

 

trademark à Chinatown

Le Chinatown de San Francisco n'a rien à envier à celui de Chicago ou même de New York. Une histoire sombre, entachée par les trafics d'opium et la prostitution, a laissé au quartier un côté mystique, à part

. Grant avenue déborde de restaurants et de boutiques de souvenirs ; mais le mystère s'empare des allées alentour.

On a l'impression de se trouver dans un vrai village chinois, avec ses idéogrammes non traduits et ses toits en pagode ; ses étals de poissons fris, de ginseng et de légumes colorés.

Inratable, le temple Kong Chow, dont l'autel serait le plus vieux des Etats-Unis.

Alors que les autres quartiers ethniques ont tendance à exploser progressivement, Chinatown ne cesse de grossir et piétine de plus en plus le quartier italien de North Beach au nord, et les collines de Nob et Russian Hill à l'ouest.

Nouvel an chinois

dragon au nouvel an chinois

Pas de meilleure façon pour s'imprégner de la culture de ces immigrants qu'en se mêlant à la foule du nouvel an chinois.

Fin janvier, les cortèges de danseurs et la parade du dragon d'or envahissent le centre ville.

La fête se poursuit après la nuit tombée, et les costumes des enfants comme des plus grands rivalisent de paillettes et de chinoiseries très sophistiquées.

Un conseil : les restaurants chinois emploient des "rabatteurs" pour attirer les touristes. Pour un repas à prix raisonnable, évitez Grant avenue et rendez-vous dans les allées perpendiculaires.

Une fois installés, attention aux couleurs : certains restaurants distribuent des menus verts pour les locaux, rouges pour les occidentaux, avec des prix pouvant varier du simple au double...

Visiter le Chinese historical society museum : www.chsa.org

Informations sur la célébration du Nouvel an chinois : www.chineseparade.com

Caroline Connan © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences