Le Farmers Market

Presque européen

Le Farmers Market

Quand on habite les quartiers résidentiels de la vallée de Los Angeles, il ne se passe pas grand-chose en dehors des centres commerciaux et des terrains de basket.

Alors pour animer leurs après-midi ensoleillées sans se retrouver au milieu de la foule de Santa Monica ou de Venice Beach, les habitants de la vallée ont une destination : le Farmers Market.

 

 

 

TramwayA l’image de la ville, l’endroit est très kitsch mais agréable car peu connu des visiteurs.

Un tramway à l’allure ancienne sillonne les allées piétonnes, bordées de restaurants, de cafés et de boutiques de vêtements.

Le marché couvert, créé par des cultivateurs pendant la Grande dépression, est l’un des rares endroits de Los Angeles où l’on peut trouver des aliments frais provenant du monde entier…

Du bon saucisson à l’européenne, des confitures faites maison et des succulents bonbons traditionnels.

Farmers Market

En dehors des échoppes de viande et de poisson frais, le Farmers Market est le lieu idéal pour savourer un brunch le week-end sans être assaillis par les flashes des touristes.

C’est là que j’ai découvert une pratique propre au Los Angeles County : la notation des cafés et des restaurants, qui impose d’afficher à l’entrée de l’établissement les lettres A, B ou C en fonction de l’hygiène mesurée par les inspecteurs du comté.

Mais le Farmers Market est tellement apprécié que même les terrasses des restaurants notés B affichent complet à l’heure du déjeuner !

 

© Caroline Connan / Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences