Hollywood

Walk of Fame

Son nom fait rêver le monde entier et pourtant… Quand on débarque à Hollywood pour la première fois, les yeux se lèvent et ne brillent pas aussi fort qu’on pourrait le croire.

Si Hollywood Boulevard rime toujours avec Movie Star, le quartier renvoie aujourd’hui une image de pauvreté, et les façades délabrées de certains immeubles sont gardées par des gangs une fois la nuit tombée…

Le rêve hollywoodien paraît bien loin.

Le Chinese Theatre

Mais au pied des collines de Beverly Hills, la nostalgie des débuts du cinéma, dans les années 1920, s’empare du visiteur.

Vestige de cette époque, le Chinese Theatre s’élève comme un monument.

Quelqu’un a dit un jour : ‘visiter Los Angeles sans voir le Chinese Theatre, c’est comme visiter la Chine sans voir la Grande muraille’…

Les empruntes de stars

Sur le parvis, on suit les pas des stars de Tinseltown, la ville des paillettes.

Selon la légende, tout le monde à Los Angeles a écrit un scénario ou est en train d’en écrire un ; les autres sont juste de passage.

Alors les 4 millions de visiteurs qui viennent ici chaque année font des pieds et des mains pour comparer leurs paumes à celles de Kirk Douglas, Marilyn Monroe, Bruce Willis et tant d’autres.

Les autographes des stars d’hier et d’aujourd’hui ont été immortalisés dans le béton.

cinémaBientôt, les façades délabrées ont disparu de notre champ de vision.

On marche tête baissée, en poussant un petit cri quand on reconnaît une étoile du Walk of Fame, la Promenade de la Gloire.

Incrustés sur les trottoirs figurent les noms de plus de 2000 célébrités du show business, y compris des vedettes de Disney comme Mickey Mouse, ou des animaux comme Lassie.

Chaque star s’est vue dédier une dalle et une étoile rose, avec un emblème représentant l’une des 5 spécialités conduisant à la gloire : le cinéma mais aussi la télévision, la musique, la radio et le théâtre.

Seul le cow-boy chantant Gene Autry a reçu une étoile dans les 5 catégories.

Aujourd’hui, la Chambre de Commerce de Los Angeles décerne toujours une ou deux étoiles par mois, alors que certaines sont déplacées quand les stars glorifiées ne font plus recette…

A force de marcher les yeux rivés au sol, tous ces noms de stars finissent par monter à la tête. A chaque rue, on croit apercevoir un acteur célèbre.

Pour se consoler, on s’achète une robe de cocktail hollywoodienne, histoire d’aller faire un tour sur Sunset Boulevard dans la soirée…

Caroline Connan © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences