Musée Galileo

Type d'expérience Excursions et visites guidées

Si vous êtes à Florence ne manquez pas le nouveau musée Galileo, anciennement institut et musée de l'histoire des sciences, dédié à la science et la célèbre scientifique Pisan Galilée. Découvrez d'extraordinaires pièces telles que le télescope de Galilée, des cartes du monde et globes historiques, et une série de surprenantes machines de divertissement comme celles qui créent des illusions d'optique.

L'institut et le musée de l'histoire des Sciences sont les héritiers d'une tradition de cinq siècles de collecte d'éléments scientifiques, dont les origines remontent à l'importance centrale attribuée par les familles Médicis et Lorraine des familles pour les scientifiques et les instruments scientifiques.
La collection d'instruments scientifique des Médicis a été commencée par Cosimo I (1519-1574), qui les rassemblait dans la « garde-robe » du Palazzo Vecchio, aujourd'hui appelée la « Sala delle carte geografiche » (salle des cartes). Avec la fondation de l'Accademia del Cimento (1657), inaugurée par Ferdinand II (1610-1670) et Leopold de\' Medici (1617-1675) pour la conduite de l'étude expérimentale sur la nature, la collection a été enrichie avec des instruments nouveaux principalement conçus pour la thermométrique, la barométrique, et la recherche pneumatique. L'académie était située dans le palais Pitti où tous les instruments de la collection de la famille des Médicis ont ensuite été déplacés. Après leur déclin pendant l'occupation napoléonienne (1799-1814), le musée et ses ateliers ont été réorganisés dès le retour au pouvoir de la famille Lorraine Après l'unification de l'Italie, les collections ont été dispersées parmi plusieurs départements universitaires. En 1922, grâce aux promoteurs du « groupe pour la préservation de l'héritage scientifique national », les collections ont été rescapées de l'abandon. En 1927, grâce à leur engagement, l'Istituto di Storia delle Scienze (l'Institut de l'histoire de la Science) a été fondée, avec l'objectif de « recueillir, cataloguer et restaurer » les collections scientifiques. En 1929, le nouvellement fondé institut a organisé la première exposition nationale de l'histoire de la science à Florence. Suite à l'exposition en 1930, l'université de Florence a ouvert ses portes au public à l'exposition permanente de l'Istituto di Storia della Scienza du Palazzo Castellani. Elle incluait la collection d'instruments Médicis-Lorraine. Après les dommages causés par les bombardements qui ont détruit les ponts de Lungarno à la fin de la Seconde Guerre mondiale (1944-45), la collection a connu un nouveau coup dur avec les inondations de 1966. Les instruments qui étaient stockés dans le sous-sol et au rez-de-chaussée du Museo ont été gravement endommagés. Grâce à la solidarité internationale et les efforts de Maria Luisa Righini Bonelli, alors directrice du musée, il a été possible de récupérer rapidement les instruments, rouvrir la salle d'exposition au public, et se concentrer à nouveau sur le recueillement de livres et la reprise des activités de recherche.

Ref : E-130393-FL