La fête des lumières

Le 8 décembre à Lyon

théâtre des Célestins transformé en kaléidoscope

Chaque année à Lyon, le 8 décembre, les habitants alignent des bougies sur le rebord de leurs fenêtres et les bâtiments de la ville se transfigurent par la Lumière.

Tandis que les touristes affluent de toutes parts, les créateurs rivalisent d'ingéniosité et de talent pour surpasser les prouesses de l'année passée.

Dans une ambiance de décembre où les marchés de noël et leurs petites baraques envahissent les places de la ville, on se promène dans les rues bondées et dans les effluves de vin chaud pour découvrir les dernières « idées lumineuses » des artistes célèbres- et moins célèbres, car il y a aussi une fête des lumières underground !

cubes luminescents sur les quais du Rhône

En 2008 par exemple, l'une des idées qui a le plus plu était une cabine téléphonique publique transformée en aquarium avec de vrais poissons dedans !

Les quais du Rhône, ornés de cubes phosphorescents changeant de couleur tout en nuance, avec la vue sur l'Hôtel Dieu en toile de fond était également un spectacle de choix !

Bien sûr, comme chaque année il y a les incontournables, parmi lesquels la place des Terreaux et l'hôtel de ville, l'opéra de Jean Nouvel, le théâtre des Célestins, la Basilique de Fourvière, et l'Eglise St Nizier.

Exemple, la statue équestre de la place Bellecour était métamorphosée en « boule souvenir » géante que l'on retourne pour voir la neige tomber...

Les pentes de la Croix Rousse accueillent en général un parcours jalonné de créations d'étudiants. Le quartier Guillotière abrite quant à lui les projets plus underground.

place des Terreaux

Un programme est édité par la ville pour l'occasion, ce qui vous permettra de choisir le parcours des attractions que vous avez envie de découvrir.

Agoraphobes, s'abstenir... La fête attire une foule toujours plus dense chaque année !

Depuis peu, la fête des lumières s'étale sur 3 jours, sans doute pour mieux répartir le flux de visiteurs.

Sachez cependant que le 8 décembre reste la date où se concentrent les réjouissances, et à laquelle les Lyonnais illuminent leurs fenêtres.

Mais au fait, d'où vient cette fête tant célébrée par les Lyonnais ?

J'ai toujours entendu dire que cette fête avait lieu tous les ans en l'honneur de la vierge Marie pour la remercier d'avoir épargné Lyon de la Peste.

Et voilà qu'en préparant ce reportage, mes recherches me mènent à une toute autre version que celle véhiculée par les Lyonnais ! Cette fête serait née en 1852 suite à l'inauguration d'une statue commandée par les autorités religieuses de la ville.

Cette inauguration avait été plusieurs fois décalée pour cause de crue de la Saône et de mauvais temps. C'est pourquoi, quand elle eut enfin lieu, elle donna lieu à des scènes de liesse et des illuminations dans la ville.

Retenons en tout cas que cette fête existe depuis plus d'un siècle et demi, qu'elle est très importante dans le cœur des lyonnais, et qu'elle célèbre Marie. Quelle que soit son origine réelle, c'est surtout une occasion pour chacun d'exprimer sa créativité dans l'espace urbain et pour les visiteurs d'admirer les principaux monuments de la ville sous un angle inédit !

Informations pratiques :

www.lumieres.lyon.fr

www.lyon.fr/vdl/sections/fr/tourisme/fete_lumieres

Hélène Maspoli © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences