Lyon : présentation générale

vue panoramique sur Lyon depuis la colline de Fourvière

Deuxième ville de France en nombre d'habitants (quoiqu'une vieille querelle de chiffres l'oppose depuis des siècles à Marseille sur ce point), Lyon est une ville qui regorge de richesses ignorées !

Longtemps boudée par des têtes de veaux qui la résumaient trop facilement à l'encombré tunnel de Fourvière emprunté pour aller skier dans les Alpes voisines, la cité rodhannienne jouit paisiblement de sa position stratégique entre le nord et le sud.

Lyon est en effet une des rares villes de France à réconcilier ces deux facettes de notre culture, entre les façades colorées des quais de Soane qui font penser à Pise ou Rome, et la rive Ouest du Rhône, plus haussmanienne.

Toute à la fois Latine et nordique, l'ancienne capitale des Gaules est un concentré de France, jusque dans son titre de capitale de la gastronomie !

Un espace urbain unique en son genre

quais de Saône et leurs façades colorées

Ce qui rend si agréable la promenade à Lyon c'est selon moi son aspect géographiquement structuré : 2 fleuves, le Rhône et la Saône, 2 collines, Fourvière et la Croix Rousse, marquent l'espace et délimitent des quartiers aux ambiances et attraits variés : la presqu'île et ses rues commerçantes, les quais, les pentes (de la croix rousse), les grandes places (Bellecour, le cœur de la ville et les Terreaux où siègent l'hôtel de ville et l'opéra de Jean Nouvel).

L'ascension de Fourvière jusqu'à la basilique permet d'embrasser cette unique géographie urbaine depuis la plate-forme panoramique sur la ville. N'oubliez pas à cette occasion de rentrer dans la basilique elle-même : le magnifique intérieur bleu ne manquera de vous surprendre par ses rappels orientaux...

Balade entre les siècles

La découverte de Lyon invite à une balade entre les siècles :

  • L'époque gallo-romaine, avec les vestiges de l'amphithéâtre sur les pentes de Fourvière (des spectacles y sont fréquents en été), et le musée gallo-romain. N'oubliez pas que Lyon - Lugdunum - était au début de notre ère la deuxième plus grande ville de l'empire Romain !
  • A l'époque médiévale, les quartiers St Jean, St Paul et St George qui forment l'actuel vieux Lyon se développent. Alors que le clergé impose sa domination sur la ville, les premières traboules font leur apparition.

Mais c'est surtout à la Renaissance, au début du XVè siècle, que Lyon retrouvera un rôle central en Europe.

  • Lyon est en effet un des plus importants centre commercial de la Renaissance. Elle s'affirme comme un carrefour incontournable grâce à ses axes fluviaux, ses foires où se retrouvent tous les marchands du continent, et le développement de l'industrie textile (soie).

    La première bourse française y fait son apparition. Banquiers et riches familles italiennes s'installent le long de la Saône, marquant de leur empreinte l'architecture des demeures du vieux Lyon.

  • A partir du XVIIè siècle, le centre névralgique de la ville se déporte vers la presqu'île. Y sont édifiés ou achevés de nombreux bâtiments aujourd'hui célèbres : l'Hôtel Dieu, l'hôtel de ville de la place des Terreaux, le théâtre des célestins, la fontaine des Jacobins ou encore la place Bellecour
  • A cette époque, Lyon est la ville la plus prospère de France grâce à l'industrie de la Soie. Les ateliers se concentrent particulièrement sur la Croix Rousse et descendent jusqu'à la Saône.

Lyon est marquée à l'époque de la révolution industrielle par les révoltes de Canuts du début du XIXè siècle. Ces ouvriers de la soie subirent une répression tristement célèbre.

  • Pendant la seconde guerre mondiale, Lyon est la Capitale de la Résistance française. La plupart des journaux clandestins y sont produits.

    C'est à Caluire dans la proche banlieue lyonnaise que Jean Moulin est arrêté. Installé dans les anciens locaux de la gestapo, le musée de la résistance vous invite à redécouvrir le rôle de Lyon dans la Résistance française.

opéra de Lyon, juste derrière la place des Terreaux

Musées, quartiers, sites au patrimoine mondial, vous invitent à découvrir l'histoire fascinante de cette ville.

Lyon est aussi une ville qui évolue sans cesse : en témoignent dans les années 90 les métamorphoses de la place des Terreaux par Daniel Buren, et de l'opéra par Jean Nouvel, comme plus récemment le réaménagement très réussi des quais du Rhône (patinoires, pistes cyclables et péniches), comme le rôle pilote de la ville dans l'usage des deux roues (le vélov' a devancé le vélib de plusieurs années !).

Hélène Maspoli © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences