Le vieux Lyon

Balade dans les traboules

rue St Jean, le coeur du vieux Lyon

Depuis 1998, le vieux Lyon a été reconnu Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Ce classement a donné une reconnaissance aux trois quartiers qui s'étendent le long de la Saône au pied de Fourvière : Saint jean - le plus célèbre et le plus touristique, mais aussi Saint Paul et Saint George.

Les sites qui étaient à l'abandon ont été rénovés et réhabilités et proposent aujourd'hui une très agréable promenade qui vous plongera à l'époque de la Renaissance dans une ambiance toute italienne !

Notre activité suggérée : Tour panoramique de Lyon - Visite privée

Architecture typique du vieux Lyon

Le vieux Lyon témoigne de l'heure de gloire de Lyon, lorsqu'elle était la ville la plus prospère du royaume et un carrefour commercial d'envergure européenne.

L'industrie de la soie et l'imprimerie sont alors au cœur du succès économique lyonnais.

Aux XVè et XVIè siècles, commerçants, banquiers toscans ou génois, riches rentiers italiens, s'installent dans cette cité florissante et y bâtissent des demeures à l'architecture à l'influence transalpine.

Déambulez sur les pavés des rues du vieux Lyon, en admirant les façades roses, ocres et rouge des maisons aux tourelles, arcades et escaliers rivalisant de beauté les uns avec les autres.

Le meilleur moyen de découvrir le quartier est de pousser les lourdes portes anciennes pour traverser les fameuses « traboules », qui vous mènent en traversant plusieurs cours intérieures et après un dédale parfois impressionnant, à la rue suivante.

Mais au fait qu'est-ce qu'une traboule au juste ?

Une traboule est un passage qui permet de se rendre d'une rue à une autre à travers un immeuble sans passer par l'extérieur.

Ce sont des sortes de raccourcis, qui s'avéraient bien utiles par temps de pluie pour transporter la soie à l'abri. Les canuts (ouvriers compagnons soyers) les utilisèrent habilement lors de leurs révoltes. Les Résistants les empruntaient aussi pendant la seconde guerre mondiale.

dans une traboule du vieux Lyon

A ne pas manquer pendant votre découverte des traboules : la galerie Philibert de l'Orme, la maison Bullioud, la longue Traboule, ou encore la tour Rose.

Pour compléter la visite, c'est sur les pentes de la Croix Rousse qu'il faut vous rendre, deuxième quartier abritant le plus de traboules de Lyon.

On peut monter quasiment jusqu'au plateau sans voir la lumière du jour !

Le Vieux Lyon est également le point de départ idéal pour entreprendre l'ascension vers la basilique de Fourvière, soit à pied en empruntant les escaliers, soit par la « ficelle » (le funiculaire de Lyon).

Hélène Maspoli © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences