Avignon

Cité des Papes

En guise d’introduction, une petite mise au point sur un vieux débat : il est toléré de dire « en Avignon », à titre d’exception à la règle de grammaire, car la ville était un territoire papal indépendant qui n’est devenu français qu’à la Révolution. Cependant, lorsque l’on parle de la ville stricto sensu, c’est en fait incorrect, et il faut dire « à Avignon » comme on dit « à Arles » ou « à Angers ».

Avignon cité des Papes

Avignon est bien sûr d’abord connue pour son fameux pont, grâce à la chanson qui a bercé nos enfances… Il ne reste aujourd’hui qu’une partie du Pont St-Bénézet, dont l’étroitesse semble rendre impossible la farandole qu’évoque la comptine !

L’île de la Barthelasse, au milieu du Rhône et les guinguettes qui s’y étaient installées pourrait en être à l’origine (on dansait donc « sous » le pont ! La fin d’un mythe…).

Il est aujourd’hui possible de visiter le Pont, avec une belle vue sur la ville et l’île en face. Le centre historique est entouré de remparts, il est en bonne partie piéton.

Les Papes ont élu domicile à Avignon au XIVe siècle, c’est alors qu’est construit le magnifique Palais des Papes qui témoigne aujourd’hui encore de cette époque.

Cet immense monument gothique présente une impressionnante façade, à l’intérieur il ne faut pas manquer les nombreuses fresques ainsi que la Cour d’Honneur, lieu mythique de représentation du festival de théâtre. Les jardins qui le surplombent (Rocher des Doms) offrent une vue sur le Rhône et la vieille ville.

Découvrez notre activité : Excursion à Avignon et en Provence

Pont St-Bénézet Palais des Papes

Une ville où il fait bon vivre

Terrasse Avignon

La place de l’Horloge, avec ses nombreuses terrasses, est le centre de l’animation surtout en saison.

Mais il existe bien d’autres quartiers au moins aussi sympathiques pour se balader.

Le centre-ville, à l’est du palais des Papes, se visite à pied, à la découverte de ses rues piétonnes et surtout de ses innombrables petites places ombragées où il est agréable de boire un verre dès que le soleil brille (c’est-à-dire, souvent !).

Entre la rue de la République et les Halles s’étend un quartier où foisonnent les boutiques de vêtements, de décoration, de produits régionaux etc. dans un style à la fois chic et détendu.

Un peu plus loin du centre, la rue des Teinturiers, au bord d’un canal partiellement enterré, est une des plus jolies et animées rues de la ville et l’endroit idéal pour se poser à la terrasse d’un restaurant ou faire ses courses dans les boutiques de jeunes créateurs.

L’ambiance est à son comble pendant le festival car on y trouve également des petites salles de théâtre temporaires.

Un musée d’art contemporain a ouvert en 2000 grâce au dépôt du collectionneur et galeriste Yvon Lambert. Chaque année sont présentées 3 expositions d’envergure internationale.

Juillet au rythme du théâtre

Impossible en effet d’évoquer Avignon sans parler du festival ou plutôt des festivals de théâtre qui s’y déroulent au mois de juillet.

Peut-être plus encore que les autres villes de la région qui accueillent ce type d’évènements, Avignon vit pendant près d’un mois au rythme du théâtre : plus de 850 spectacles sont proposés par 660 troupes amateurs ou professionnelles, les rues sont jonchées de tracts, les murs couverts d’affiches en tous genres, et il est impossible d’échapper aux divers spectacles de rue et parades en costumes.

On distingue le festival « in », officiel, qui comprend une vingtaine de spectacles choisis par un artiste associé, généralement un metteur en scène qui change tous les ans ; et le « off », où toutes les troupes qui le souhaitent peuvent se produire à condition de s’autofinancer.

En un mot, au mois de juillet, l’atmosphère à Avignon est inimitable et unique mais si vous voulez découvrir tranquillement la ville, ce n’est pas le meilleur moment !

Informations pratiques

Avignon possède une gare TGV (navettes régulières vers le centre-ville), avec de nombreuses liaisons directes vers Paris, ainsi qu’un petit aéroport national.

Si l’on vient en voiture, il est préférable de se garer dans un des parkings extérieurs gratuits et surveillés, la circulation dans le centre étant problématique.

Palais des Papes : place du Palais, horaires variables selon les saisons : site Internet www.palais-des-papes.com. Tarifs 7,5 / 9,5 euros (basse / haute saison), réductions 6 / 7,5 euros.
Pont St Bénézet : même site Internet, tarifs entre 3 et 4 euros.

Festival « in » : http://www.festival-avignon.com/ Réservations : 04 90 14 14 14; sur place renseignements au Cloître Saint Louis, 20 rue du portail Boquier
Hélène DE JAHAM © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences