Les-Saintes-Marie-de-la-Mer

Entre mer et Camargue

Paysage camarguais

D’Arles à la mer s’étend, entre deux bras du Rhône, la Camargue : un espace naturel protégé exceptionnel par sa faune et sa flore.

Ici on retrouve une nature à l’état sauvage, avec des paysages d’étangs, de marais, de salins, où vivent taureaux, chevaux et flamands roses.

A seulement quelques km des grandes villes, dans les coins les plus reculés, on a parfois l’impression d’être au bout du monde sur ces terres battues par les vents où on croise plus d’oiseaux que d’hommes.

Découvrir la Camargue

Marais salantsLa station balnéaire des Saintes-Marie est un bon point de départ pour découvrir la Camargue.

Le Parc naturel représente un espace très protégé avec une réglementation complexe : si certaines zones sont agricoles, il est interdit de cultiver ou d’occuper la réserve naturelle en elle-même.

C’est donc là qu’on trouve les paysages les plus sauvages et qu’on a le plus de chances de voir des oiseaux et des flamands roses.

Plusieurs possibilités sont offertes : on peut découvrir la région en voiture – attention cependant à ne pas sortir des pistes balisées, surtout par temps humide.

Une des plus belles excursions consiste à longer l’étang du Vaccarès depuis Villeneuve (suivre la D 36 B), en direction de Beauduc, une plage avec des airs de bout du monde située au bout de la langue de sable qui sépare étang et mer.

Le vélo est un moyen de transport agréable dans ces paysages plats – il est possible d’en louer à Arles ou aux Saintes, les offices du tourisme fournissent de bonnes cartes avec des propositions de circuit.

La randonnée est possible mais il n’existe pas de circuits balisés et on est vite perdu !

Ballade à cheval

Enfin, s’il me faut conseiller un moyen d’explorer la Camargue de l’intérieur, c’est indiscutablement la randonnée à cheval...

Tout le long de la route d’Arles aux Saintes-Marie, de nombreuses écuries proposent de superbes promenades ouvertes à tous, même aux débutants.

C’est l’occasion de découvrir le cheval camarguais, de petite taille et blanc, et d’approcher le taureau de Camargue.

Que les âmes sensibles se rassurent, celui-ci n’est pas destiné à la corrida mais plutôt aux courses camarguaises. Il est possible de visiter une manade, ces élevages traditionnels où les « gardians » (les cow-boys locaux) que vous rencontrerez seront plus authentiques que ceux qui créent l’attraction touristique aux Saintes.

Un dernier conseil enfin : ne pas oublier que, même si digues et canaux canalisent le fleuve, la Camargue reste marécageuse et littéralement envahie de moustiques surtout par temps chaud ! Se protéger même la journée, et au coucher du soleil même à Arles ou sur la côte.
 

Les Saintes-Marie : pèlerinage gitan

La petite station des Saintes-Marie-de-la-Mer ne présente en elle-même pas beaucoup d’intérêt, et elle est envahie par les touristes en saison.

Pour se baigner sans la cohue, il vaut mieux sortir en fin d’après-midi (on évite du même coup l’insolation !) ou s’éloigner du centre, les plus belles plages se trouvent à l’ouest ou plus loin vers Beauduc.

Attention au mistral : quand il souffle fort, même en été, la plage peut devenir vite inhospitalière entre le froid, le vent qui donne mal à la tête et les nuages de sable…

Les 24 et 25 mai cependant la ville se transforme : les gitans affluent de toute l’Europe pour vénérer leur sainte patronne « Sara la noire ».

Ce pèlerinage traditionnel est depuis 1935 reconnu par l’Eglise et le rituel en est codifié, avec notamment d’impressionnantes et folkloriques processions qui attirent également… les touristes.

Informations pratiques

Office de tourisme des Saintes-Marie : www.saintesmaries.com – 5 avenue Van Gogh, horaires variables.
Informations sur le Parc Naturel : http://www.parc-camargue.fr

La grande ville la plus proche est Arles, d’où on peut accéder à la Camargue par la route (vers Saintes-Marie ou Salins de Giraud) ou par des bus – 4 ou 5 liaisons par jour, voir l’office du tourisme aux Saintes ou à Arles, la Boutique des Transports (24 bvd Clémenceau) : www.laboutiquedestransports.com
Location de vélos par exemple au Vélo Saintois, 19 rue de la République aux Saintes Marie (www.levelosaintois.camargue.fr) pour 15 euros par jour. 

Hélène DE JAHAM © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences