L’« Old Course » de Saint Andrews

Berceau du golf

On raconte que le golf est né en Ecosse sur les « links » de bord de mer balayés par les vents et recouverts d’une herbe rase. Certains disent que le jeu vient du passe-temps des bergers écossais qui s’amusaient à envoyer des crottes de mouton dans des terriers de lapin à l’aide de leur bâton.

Ce qui est sûr, c’est que la pratique du golf est attestée en Ecosse depuis au moins le 15ème siècle. En 1457, le roi de l’époque, Jacques II l’interdit car selon lui, ce jeu détournait les archers de leur entraînement et portait ainsi atteinte à la sécurité nationale.

Enfin, c’est en Ecosse qu’il fut codifié pour la première fois en 1744.

Le parcours de l’« Old Course »

Ce petit pont de pierre est l’image la plus connue de l’Old Course, reconnue de tous les golfeurs.

Saint Andrews est véritablement La Mecque des golfeurs du monde entier, et le parcours de l’« Old Course » en particulier.

Ce terrain est, avec le « link » d’Edimbourg, l’un des plus vieux du monde.

Mais c’est surtout sans conteste le plus prestigieux. N’importe qui peut jouer dessus car il n’appartient pas au très select « Royal & Ancient Golf Club », fondé en 1754.

C’est ce club basé à Saint Andrews juste à côté de l’« Old Course » qui continue d’édicter les règles valables dans le monde entier, à l’exception des Etats-Unis et du Mexique.

Mais pour avoir la chance de pouvoir jouer sur ce légendaire parcours, il faut débourser 115£ et réserver des mois à l’avance. Pour essayer d’avoir une place, on peut s’adresser au « Saint Andrews Links Trust »

Le pilier de l’apprenti

Si les écossais ne dominent plus les grands tournois de golf comme jadis, ce sport reste très populaire en Ecosse.

Avec 450 parcours, c’est le pays qui compte le plus grand nombre de terrains par rapport au nombre d’habitants !

Mais il ne faut pas se leurrer, Saint Andrews, de part le prestige de l’« Old Course », est réservé aux golfeurs les plus puristes.

On croise assez peu de femmes sur ce terrain et beaucoup d’hommes bien vêtus venus caresser ces prestigieux « greens ». La distinction légendaire des golfeurs semble être ici une règle tacite.

Balade autour du « green »

Les golfeurs sont bel et bien les seuls individus civilisés de Grande Bretagne…Même sans jouer, on peut parcourir le terrain pour profiter de son emplacement exceptionnel. Situé juste en bord de mer, on doit le traverser pour rejoindre la plage.

Mais il faut juste faire bien attention, en traversant les « fairways », de ne pas se prendre une balle sur la tête.

Les petites buttes de terre et de gazon de ce grand terrain cachent parfois les golfeurs et une balle peut surgir de n’importe où !

En longeant la plage, à côté du parcours, le bord de mer offre une vue splendide sur la vieille ville de Saint Andrews. Une légère brume due aux vagues de la Mer de Nord, venant s’écraser sur le rivage, ajoute au charme du lieu.

Cette promenade agréable le long de la plage est prisée des familles écossaises qui aiment y venir le week-end. Au loin, on peut deviner les tours de l’ancienne cathédrale.

Elles émergent délicatement du brouillard et rappellent que si Saint Andrews reste le berceau du golf, la ville a également été la capitale catholique du pays pendant des siècles.

Marie-Camille Julien © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences