La Grèce antique et les cités grecques

On appelle « Grèce antique » la période de l’histoire de la Grèce qui couvre près d’un millénaire (jusqu’à la bataille d’Actium) et qui se décompose en trois principales périodes : l’époque archaïque, l’époque classique et l’époque hellénistique).

Les siècles précédents ceux de la période antique sont appelés « siècles obscurs » (jusqu’au VIIIème siècle avant JC).

Pour de nombreux historiens, cette période a été la base fondatrice de toute la civilisation occidentale.

En effet, l’Empire romain d’abord puis les pays méditerranéen ensuite se sont inspirés des modèles grecs d’éducation, de politique, de science ou d’arts pour bâtir leurs sociétés.

Plus encore, la langue grecque a influencé de nombreuses autres langues et plus récemment, la redécouverte du monde grec antique et de ses arts a été à l’origine de la Renaissance en Europe occidentale et des courants néoclassiques des XVIIIème et XIXème siècles en Europe et aux Amériques.

La « Grèce antique » comprend tous les pays parlant le grec ancien durant l’Antiquité.

Cela comprend donc la péninsule de la Grèce actuelle mais aussi les lieux de culture hellénique où les grecs s’installèrent à cette époque soit Chypre, les îles de la mer Egée, la côté égéenne de l’Anatolie, la Sicile et le sud de l’Italie ainsi que les lieux où les grecs avaient établis des colonies (sur les côtes d’Illyrie, de Thrace, d’Egypte…) 

L’époque archaïque s’étend du IXème au VIème siècle avant JC, l’époque classique, de la fin du VIème sicèle avant JC au IVème siècle avant JC et l’époque hellénistique, de la fin du IVème siècle avant JC au Ier siècle après JC.

Notre activité coup de coeur : Visite des Merveilles de la Grèce antique

Les cités grecques :

A l’origine, les cités grecques étaient des monarchies gouvernées par un roi souvent assisté d’un « Conseil des Anciens ».

Ces cités, qui étaient en fait de petits états indépendants regroupant quelques milliers de « citoyens » au maximum et constituées d’une ville, plus ou moins fortifiée, et de sa campagne environnante, étaient souvent engagées dans des guerres inter-cités (lancées par les propriétaires terriens : la classe guerrière aristocratique) afin d’augmenter leur pouvoir, ce qui faisait que les monarchies mises en place ne le restaient jamais longtemps !

Au VIème siècle avant JC, plusieurs cités dominent le monde grec : Athènes, Sparte, Corinthe et Thèbes. Ces cités vont petit à petit contrôler toutes les campagnes et les villes avoisinantes et vont devenir de grandes puissances marchandes et maritimes, surtout Athènes et Corinthe.

Séverine Mael © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences