Une excursion à Cheung Chau

Une nature luxuriante

Notre activité coup de coeur : Visite de Cheung Chau avec déjeuner Dim Sum

Chung Chau fait partie de ces îlots minuscules, éloignés de l'atmosphère bouillonnante de Kowloon et de Hong-Kong Island, par-delà un bras de mer salvateur.

Si la plupart de ces bouts de terre sont inhabités, leurs habitants les ayant peu à peu désertés pour la ville, comme à Tung Ping Chau, ce n'est cependant pas le cas pour Cheung Chau :

près de trente mille personnes sont domiciliées sur cette bande étroite, dont la surface ne dépasse pas 3km², de fait, le nom cantonnais signifie " la longue île " ; dire " l'île de Cheung Chau " est donc redondant.

Si l'endroit est aussi actif, c'est parce que bon nombre de villageois travaillent dans les quartiers centraux de Hong-Kong, tout en pouvant se permettre de vivre sur une petite île non loin de là :

quand les banlieusards français se rendent au travail par le RER, ceux-là prennent le ferry, ce qui est autrement plus agréable.

Mais cela n'en fait pas un équivalent insulaire au quartier surpeuplé de Mong Kok, loin de là !

Les habitations se concentrent au centre de l'île, sur l'isthme qui relie les extrémités vallonnées du nord et du sud.

Et si les lieux bruissent d'activités balnéaires le week-end, la semaine est bien plus paisible.

Cheung Chau était à l'origine un petit village de pêcheurs, et quelques bateaux chargés de filets larguent encore les amarres depuis le havre.

Mais le tourisme est récemment devenu l'activité dominante, les lieux offrant une combinaison agréable de plages à baignade, de petits restaurants, et de culture chinoise traditionnelle et vivante :

par endroits, on peut encore goûter à des spécialités ancestrales du cru, comme cette fameuse pâte de crevettes un peu brune, à l'odeur piquante…

La partie centrale de l'île est assez bien développée ; les ruelles, souvent bordées de hautes maisons à deux étages, sont si étroites que le vélo règne sans partage sur la circulation. Les seuls véhicules à quatre roues que l'on risque de croiser sont de petits engins " adaptés " aux besoins de la police et des pompiers.

Merci de ne pas vous approcher des filets anti-requins.Derrière la grande cour de récréation de l'école du village se trouve le fameux temple de Pak Tai ; bâti en 1783, c'est l'un des plus anciens de Hong-Kong.

Il est dédié à un dieu taoïste de la mer, " l'Empereur Suprême du Sombre Ciel ", symbolisé par le serpent et la tortue à ses pieds.

Le temple comporte diverses pièces dignes d'intérêt, telles les statues de ces deux généraux supposés tout voir et tout entendre, ou encore une épée datant de la dynastie des Song (960-1279) ;

dans la cour se trouvent quatre paires de dragons de pierre.

D'autres temples sont dispersés autour de l'île. Ils sont dédiés à Tin Hau, une déesse de la mer, excepté le pavillon de Kwan Kung.

Ce dernier, très coloré, a pour protecteur le dieu de la Guerre et de la Justice, Kwan Tai.

On peut s'y rendre en remontant Cheung Chau Sports Rd, puis en tournant à droite dans Kwun Yam Wan Rd.

Sur le rivage oriental, à quelques minutes de marche de l'embarcadère, se trouve la belle plage de Tung Wan.

Il est possible d'y apprendre ou d'y pratiquer l'art délicat de la planche à voile en s'adressant au club local, dont les bureaux donnent sur la plage.

Il pourrait être sage de suivre les recommandations des panneaux, interdisant à quiconque de s'approcher des filets à requins…

De beaux sentiers de balade sillonnent la petite îleÀ la pointe occidentale de l'île se trouve la grotte de Cheung Po Tsai, que ce pirate tristement célèbre aurait utilisée pour cacher son butin, au début du XIXe siècle.

Cheung Po Tsai commandait une large flotte qui s'employait à piller les bateaux marchands, dans l'embouchure de la Rivière des Perles.

La grotte en elle-même n'est pas des plus intéressantes. En revanche, un beau sentier descend quelques marches raides non loin de là, jusqu'aux gros rochers du bord de mer.

Le meilleur moment pour visiter Cheung Chau serait sans doute au moment de la fameuse “ Fête des petits pains ” (Bun Festival), célébrée en Avril ou en Mai, selon le calendrier lunaire, pendant une semaine :

de grandes tours en bambou couvertes de petits pains sont érigées devant le temple de Pak Tai, une grande procession costumée est organisée, le tout dans une joyeuse cacophonie de musique et de couleurs.

INFOS PRATIQUES

Prendre le ferry depuis l'embarcadère des " Îles environnantes " (Outlying Islands Ferry Pier) n°5, à Central. Ils lèvent l'ancre toutes les demi-heures environ, jour et nuit, selon le moment de la journée.

Les horaires diffèrent les dimanches et jours fériés. Le trajet prend 55 minutes sur un ferry ordinaire, et 35 sur un express.

Voir aussi :
Horaires des ferries
Discover Hong Kong
Info sur l’île

Dorian cavé © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences