Une visite au Temple de Fung Ying Sin

Le symbole Ying-yang

Notre activité : Excursion à Guangzhou

À la différence de la Chine continentale, dont les établissements religieux et les pratiques populaires sortirent pour la plupart dévastés par la Révolution Culturelle (entre 1966 et 1976), Hong-Kong a toujours gardé un fond de culture traditionnelle très ancien, y compris au niveau de la religion ;

c'est pourquoi on peut y visiter de nombreux lieux sacrés — qu'ils soient bouddhistes taoïstes ou même chrétiens, musulmans, juifs — encore très fréquentés par la population locale.

Le temple de Fun Ying Sin ne fait pas exception à la règle.

Les prêtres y officiant ayant pour charge la pratique de la divination (fu gei), comme dans tous les temples taoïstes, une certaine affluence peut être constatée pendant les week-ends, ou en certaines périodes où il devient particulièrement important d'avoir une idée sur le futur proche — à la veille d'un important trophée de course hippique, par exemple…

Une statue de Laozi (Lao-Tseu)

Généralement, la prédiction est réalisée comme suit : le visiteur secoue un large tube de bambou, empli d'une multitude de fines baguettes plates, taillées dans le même bois.

Il doit faire en sorte qu'une seule de ces baguettes s'échappe du tube et tombe à terre ; si plusieurs tombent à la fois, il faut recommencer.

La baguette qui s'est échappée est ensuite portée au prêtre.

Celui-ci décrypte alors les quelques caractères et chiffres inscrits dessus, à l'aide d'un livre épais, puis va décrocher de l'un des murs du temple, parmi quelques centaines, le morceau de papier portant le texte qui correspond à ces inscriptions : c'est la " prédiction ".

Bien entendu, celle-ci est pour le moins ambiguë, étant souvent tirée de grands textes taoïstes comme le Dao De Jing (“ Livre de la Voie et de la Vertu ”), résolument énigmatiques.

Peintures murales ornant la chapelleLe Fun Ying Sin Koon se trouve tout au nord de Hong-Kong, sur la localité de Fan Ling, non loin de la frontière avec la Chine continentale.

Il fut fondé au début du XXe siècle, par trois grands prêtres taoïstes suivant l'enseignement orthodoxe dit de la Porte du Dragon.

S'il resta longtemps un temple privé, inaccessible à la population, il s'ouvrit par la suite dans les années soixante.

C'est l'un des ensembles taoïstes les plus renommés de la région, l'un des plus grands et sans doute des plus magnifiques :

les toits sont couverts d'un double-étage de tuiles dorées et vernies, soutenus par de grands piliers de pierre rouges, et on peut admirer des splendides dans les différentes chapelles.

Il y a aussi un verger en terrasse.

Le lieu est principalement dédié à la vénération des morts ; mais les prêtres proposent aussi un service de médecine traditionnelle, à base de plantes.

On trouve aussi dans l'enceinte un excellent restaurant végétarien, ouvert au public.

INFOS PRATIQUES

Pour s'y rendre : prendre le KCR Nord-Est jusqu'à Fan Ling ; à l'extérieur de la station, traverser la Fan Ling Highway sur le pont piéton, puis Pak Wo Road en empruntant le passage souterrain.

Le Vegetarian Kitchen prépare à manger tous les jours entre 12h et 17h.

Voir aussi :
Site officiel de ce temple
Informations détaillées sur le taoïsme à Hong-Kong

Dorian cavé© Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences