Le quartier de YAU MA TEI

POISSONNIERS, JADE ET CINEMA

Petits pains traditionnels de Cheung Chau

C'est un endroit qui ne paye pas de mine :

la rue dans laquelle on se trouve mène du petit parc municipal, où quelques septuagénaires replacent encore et encore leurs pions sur les petites tables rondes où sont gravés des plateaux d'échecs chinois, sous les riches frondaisons des banians.

De là, on se dirige vers les ruelles tortueuses du quartier populaire, prises d'assaut par les étalages hauts en couleur des marchands de quatre saisons.

L'odeur écœurante des durians, ces gros fruits épineux, est partout ; sous les yeux du passant, le poissonnier tranche sans scrupules dans le vif du sujet, qui frétille encore.

À deux pas de là, donc, deux hangars immenses abritent quelques centaines de minuscules stands, tenus par des marchands dont votre seule présence fera briller les yeux, et qui n'auront de cesse de vous prouver que le contenu de leur étal est bien supérieur à celui du voisin, à grands coups de calculettes et de " prix d'ami ".

Le marché au jade de Yau Ma Tei

Les étals croulent sous d’innombrables figurines

Partout, de bout en bout, l'éclat translucide du jade :

vert venimeux, doré, brun, blanc - monté en collier, en broche ou en bracelet, ici sous les traits d'un Bouddha hilare et ventripotent, là sous forme d'un élégant disque au bas-relief finement ciselé.

Du porte-bonheur au presse-papiers, il y en a pour tous les goûts et tous les fantasmes.

Cependant, vient la question qui fâche : authenticité ?

Car il faudrait être doté d'une foi indéracinable en la bonté universelle du genre humain pour croire que les tonnes de pierre exposées ici sont toutes véritablement du jade ;

et quand bien même c'est le cas, ici ou là, seul un œil des mieux exercés sait repérer les failles infimes - entre autres défauts - qui donnent le plus souvent à la pièce une valeur considérablement inférieure au prix énoncé par le marchand…

Un esprit sage se gardera donc de dépenser là de trop fortes sommes sans être en mesure d'attester auparavant la qualité de son achat : mieux vaut ne pas trop compter sur la réceptivité du service après-vente.

Cela dit, authentiques ou pas, certaines pièces sont tout de même assez belles ; et surtout, l'atmosphère de grand bazar à l'orientale vaut sans doute le crochet par ce marché, si l'on en vient à traverser le quartier de Yau Ma Tei.

Les meilleurs films de Hong Kong

Au marché du jade comme ailleurs à Hong-Kong

Lequel quartier, par ailleurs, est parmi les plus surprenants de Hong-Kong :

certes, il y a la longue Temple Street -où se tient un marché de nuit bien connu, grouillant de radio-réveils et de faux portefeuilles en cuir - mais surtout, il y a la Cinémathèque.

Dans une ville de cinéma comme Hong-Kong, il serait dommage de se priver d’un endroit qui rend à cet art toutes ses lettres de noblesse !

D’autant que les DVD piratés sont vendus un peu plus cher que sur le continent chinois.

Hong-Kong est une ville de cinéma…

C'est un petit établissement de quatre salles, projetant parmi les meilleurs films qu'on puisse voir à Hong-Kong (cinéma indépendant, festivals exclusifs, et parfois de bons gros blockbusters).

L'endroit compte aussi un magasin, disposant d'une excellente sélection de musiques et de films.

Quant au café de la porte à côté, il sert d'excellents plats de pâtes à la clientèle très " rive gauche parisienne " qui vient passer en revue les DVD à louer, ou les très bons livres des rayonnages - le plus souvent choisis pour avoir été adaptés au cinéma.

Enfin, autour de ce bijou, dans les ruelles avoisinantes, on trouvera d'autres petites boutiques assez étranges, comme celle qui vend des cartes d'anniversaire en bois et de petites sculptures en métal de récupération…

En tous les cas, passer un moment à fouiner dans Yau Ma Tei s'avérera sûrement payant, quoiqu'on recherche.

Voir aussi notre activité : Croisière nocturne sur le port d'Hong-Kong et dîner au restaurant Revolving 66

INFOS PRATIQUES

Descendre à l'arrêt MTR « Yau Ma Tei »
Pour la Cinémathèque et le marché au jade, passer par la sortie C. Puis, descendre Nathan Road jusqu'à Public Square Street et tourner à droite.

Pour la Cinémathèque, continuer sur Public Square St. jusqu'à voir un MacDonald's sur la droite, le cinéma est juste à côté.

Pour le marché au jade, tourner à gauche sitôt le petit parc (devant le temple) dépassé ; continuer jusqu'à Kansu Street, où se trouve le marché.

Horaires : le marché est ouvert tous les jours de 10h à 16h ; à la Cinémathèque, la première séance est généralement aux alentours de midi, la dernière vers 21h30 (environ 23h le samedi).

Dorian cavé© Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences