Bologne

itinéraire dans la ville (piazza maggiore, via Zamboni)

A Bologne, vous vous promènerez de portiques en tours, sur fonds pastels et brique. A la différence de Naples, ou d’autres villes du mezzogiorno, les façades bolognaises sont entretenues avec soin. Prenez le temps de les admirer, l’histoire est à chaque coin de rue !

Autour de la piazza Maggiore

la fontaine Neptune (et palais del podesta en fond de tableau)i

Votre visite commence piazza maggiore, qui comme son nom l’indique est la place centrale de la ville.

La densité en remarquables édifices – notamment en palais – y est surprenante.

Immanquable, le palazzo del podesta (également appelé palazzio di Renzo) est surmonté d’une tour datant du XIIIème siècle. Il a été construit par Fioravanti qui deviendra l’architecte du Kremlin !

Mais l’architecture du palais reste bien italienne. Le palazzio comunale - juste en face - n’est pas mal non plus dans le genre. A quelques mètres de là, Neptune et sa fontaine continuent d’intriguer.

Il existerait une illusion d’optique autour du personnage de Neptune… elle n’est pas évidente à trouver pour le moins !

Derrière cet ensemble se trouve la basilique San Petrino, de style gothique, elle aurait pu être plus grande que Saint Pierre de Rome si les autorités papales ne s’y étaient pas opposées.

Charles quint s’y est fait couronner, et au sol, vous verrez un imposant cadran solaire zodiacal. En continuant au-delà de San Petronio, vous parviendrez au palais archiginnasio : c’est un ancien bâtiment de l’université – donnant sur une cour et des voûtes richement décorées d’écussons.

On peut encore visiter l’amphithéâtre en bois, un monument historique du XVIIème siècle. N’hésitez pas à monter à l’étage pour continuer à admirer écussons et dorures.

Via Zamboni

piazza della MercanziaDirigez-vous vers la piazza della mercanzia, la plus vielle place de Bologne, puis vers piazza di Ravegna d’où vous verrez les deux tours penchées.

Prenez ensuite la via Zamboni. Vous voilà au cœur de la Bologne des étudiants, un monde à part au cœur de la cité.

De jour comme de nuit (surtout de nuit) cela n’arrête pas ! C’est dans cette rue notamment – ainsi que dans les rues attenantes via delle belle arte et via della Moline que se concentre la vie nocturne bolognaise.

Si vos années facs sont loin derrière vous, vous pouvez encore faire un tour rue de la vecchie pescerie (proche de piazza di Ravegna), vous y trouverez une rue marchande proposant quelques délices gastronomiques régionaux.

C’est le long de Zamboni que se trouvent les diverses facultés. N’oubliez pas d’aller faire un tour à l’église San Giacomo Maggiore, et surtout, à la chapelle de Sainte Cécile, où vous pourrez admirer les superbes fresques du martyre de Sainte Cécile (et de Saint Valérien son époux).

Le complexe religieux de San Stefano

la abazia di San stéfano

Situé sur la via Stefano, relativement éloigné de la via Zamboni, le complexe religieux San Stefano comporte l’abazzia di San Stéfano et trois autres églises.

En cherchant bien, dans la cour, vous apercevrez le bassin où Pilate se serait lavé les mains.

Inutile de préciser que l’intérieur des églises vaut le coup d’œil (surtout celui de l’abbatiale de San Stefano).

Autre église valant le détour à Bologne : San Domenico, au-delà du palais archiginnasio, via Garibaldi.

C’est là que Saint Dominique, conquis par le dynamisme de la ville et de ses étudiants, décida de s’installer à Bologne où il mourut. Son tombeau constitue l’attraction numéro un de l’église San Domenico.

Hélène Bienvenu © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences