L'EUR - une autre Rome

EUR, Colisée carré

L'EUR (prononcer « èour ») surgit quelques kilomètres au Sud du centre, sur la route de la mer.

Une autre Rome, loin du chaos et des embouteillages du centre. Des boulevards à l'américaine et des immeubles en marbre sont le décor grandiose de l'EUR.

Cet acronyme indique l'Exposition universelle romaine qui devait se tenir en 1942 pour célébrer les vingt ans du régime fasciste.

Hitler avait promis à Mussolini que la guerre n'aurait commencé qu'après cette date. Il en est allé différemment. Le fascisme a dû renoncer à ses festivités, mais ses architectes ont laissé des immeubles monumentaux, construits pour durer.

Colisée carré

L'EUR est à la fois une évocation de la Rome impériale (l'un des piliers de la mythologie fasciste) et un projet d'urbanisme précurseur, visant à désenclaver le vieux centre ville.

En effet, le nouveau quartier deviendra dans l'après-guerre le nouveau centre des affaires. Rome a eu sa Défense avant Paris, mais avec du marbre à la place des gratte-ciels !

Le symbole de ce quartier abstrait est un cube, le « Colisée carré ». Un immeuble géométrique, une abstraction de 216 arcs blancs.

On croirait que les immeubles de l'EUR sont sortis d'un tableau de De Chirico ou d'un rêve d'architecte.

En effet, une partie de l'EUR est resté dans les cartons. En voici deux exemples, vraiment tout petits... de projets non réalisés.

Palais omnisports EURRegardez bien cette butte au-dessus du lac artificiel. Aujourd'hui il y a le palais omnisports. Rien d'exceptionnel, vous allez dire.

Mais à sa place, il aurait dû y avoir le palais de la Lumière, une « fantastique vision bâtie seulement de verre, d'eau, de lumière », décrit le projet.

Derrière ce palais de contes de fée, une grande arche de 103 mètres de haut et 320 mètres de long aurait dû clore l'horizon en direction de la mer.

Fregene, la plage des Romains

Plage à FregeneGrâce à l'EUR, le projet de Mussolini était d'étendre Rome jusqu'à la mer.

En effet, la ville s'est beaucoup agrandie aujourd'hui et la commune englobe les villes maritimes de Ostia ou Fiumicino tout comme Fregene, la plage des Romains.

Aujourd'hui la baignade est interdite presque partout sur le littoral à côté de la métropole.

Fregene n'y échappe pas, mais beaucoup de gens défient l'interdit et se baignent dans l'eau très polluée.

Si vous ne voulez pas risquer une intoxication, il reste le plaisir de bronzer, de se baigner en piscine ou de manger du poisson dans l'un des nombreux établissements balnéaires (sic !).

Le tout à côté de la pinède et des belles villas qui longent la plage de Fregene, à moins d'une demie heure en voiture de l'EUR.

Fabio Benedetti-Valentini © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences