Quelques spécificités culturelles japonaises

Décodeur pour l’occidental

En imaginant un voyage au Japon, d’aucuns se figurent un scénario à la « lost in translation » où les différences culturelles creuseraient un fossé entre le gaijin (étranger en japonais) isolé et perdu et la population locale... Il n’en est rien ! A l’heure des télécommunications et de la mondialisation, le Japon étonne parfois plus par les similitudes qu’on y trouve avec nos propres modes de vie que par ses différences ! Imaginez, vous êtes à l’autre bout du monde et pourtant les marques mondiales vous suivent partout ainsi que nombre de biens culturels (musique, cinéma), de vêtements ou de produits uniformisés. Les repères sont bien là et les japonais savent vous accueillir avec une bienveillance inouïe si tant est que vous fassiez quelques efforts de politesse et de langue !

Cela dit, certaines spécificités irréductibles subsistent fort heureusement. En vrac, un petit inventaire à la Prévert que vous pourrez compléter vous-même lors de votre séjour :

Toilettes japonais typiques !

- Les toilettes japonais sont ultra sophistiqués du point de vue européen, et conformes aux normes d’hygiènes japonaises.

Mais à quoi donc servent tous ces boutons sur le bord de la cuvette ??

Allez je vous donne quelques pistes : certains boutons permettent de chauffer la cuvette, d’autres d’ajuster les jets d’eau (avant ou arrière, c’est selon), leurs trajectoires, leurs chaleurs, leurs forces, d’autres à lancer un bruit de chasse d’eau dont on peut ajuster les décibels, etc. Je vous laisse tester le reste !

 des aliments plus vrais que nature !

- A l’entrée de toutes les demeures japonaises (même les petits studios de Tokyo), vous trouverez une petite marche devant laquelle vous devez absolument vous déchausser. Attention aux trous dans les chaussettes !

- La cuisine est une passion au Japon, presque un art. Rien n’est laissé au hasard dans la parfaite présentation des plats et l’entrée des restaurants est toujours décorée par des plantes. Les plats servis dans les restaurants sont présentés par des reproductions en plastique plus vraies que nature dans des vitrines.

Le « parapluie locker »... Il fallait y penser !

- Le sens de l’organisation nippon vous laissera pantois.

Par temps de pluie, tous les lieux publics exhibent des sacs allongés à l’entrée dans lesquels on enserre son pépin pour éviter de faire des gouttes partout - quant ils ne sont pas tout bonnement équipés de porte-parapluies à clés. Il fallait y penser !

- Attention à l’orientation ! Ici pas de nom de rue ni de numéro... Les japonais raisonnent par quartiers et par blocs de bâtiments. Les plans de quartiers sont rarement en alphabet latin dès qu’on s’éloigne des zones les plus touristiques.

Ce plan de quartier japonais ne sera pas d’une grande aide au touriste égaré...

- Vous verrez souvent dans la rue des japonais avec un masque sur le visage. Vous vous demanderez alors si vous n’avez pas été le dernier informé d’une attaque bactériologique ! Pas d’inquiétude à avoir, les japonais se procurent ces masques en pharmacie par égard pour leurs compatriotes quand ils sont malades. Tout simplement, ils ne veulent pas vous refiler leurs microbes !

- Autre spécificité Tokyoïte, la sieste réparatrice de 5 minutes dans le métro ! Observez autour de vous, tout le monde dort profondément... Comment font ils pour ne pas rater leur arrêt ? Cela reste un mystère !

- Les rues sont souvent équipées de hauts parleurs et diffusent des mélodies dignes du dernier jeu vidéo ! Le secret du caractère apaisé de la société nippone ?

Voir notre activité coup de coeur : Kyoto et Nara en une journée

Hélène Maspoli © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences