Kyoto, présentation générale

Kyoto recèle des centaines de trésors inestimables, et il peut être difficile de s'y retrouver dans ces kyrielles de temples, sanctuaires, châteaux, pavillons et jardins.

A titre d'exemple, pas moins de 17 sites de la ville ont été classés patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. De quoi donner le tournis !

Pour vraiment profiter de votre séjour à Kyoto, aussi bref soit il, gardez en mémoire que vous êtes dans une ville, pas un musée !

Découvrir les quartiers de la ville, ses bars, l'ambiance estudiantine et décontractée qui contraste avec l'atmosphère très « business » de Tokyo me semble plus important que de se lancer dans « un marathon des temples » qui ne pourra que vous frustrer...

Kyoto est une ville magique qui vous laissera toujours un petit goût d'inachevé - et vous vous promettrez de revenir admirer les sites que vous n'aurez pas eu le temps de voir cette fois-ci !

La gare de Kyoto : une arrivée inattendue

la gare de KyotoVotre arrivée dans la ville du Japon millénaire risque de vous surprendre.

La gare de Kyoto, construite en 1997, est en effet un site touristique à elle toute seule pour les amoureux d'architecture moderne et de futurisme !!

Sa structure très particulière vous donnera vite le tournis, surtout si vous allez explorer ses onze étages abritant grands magasins, musées, restaurants, etc.

Depuis le onzième étage, vous bénéficiez d'une vue panoramique sur la ville, qui vous paraîtra bien moderne...

Et oui, il y a des buildings et des tours à Kyoto, n'en déplaise aux adeptes du Japon historique des Geishas et des temples !

N'oubliez pas d'emprunter la passerelle accessible depuis le dixième étage du bâtiment (sauf si vous avez le vertige). Sensations garanties !

Visiter Kyoto : comment s'y prendre ?

le long  de la rivière Kamogawa

Les principaux sites de la ville sont relativement éloignés les uns des autres.

Je vous conseille donc de louer un vélo pour la durée de votre séjour à Kyoto (ville relativement plate).

C'est le moyen idéal pour visiter la ville et apprécier l'atmosphère de ses quartiers.

Vous pouvez rouler sur les trottoirs au Japon ; attention vous ne pouvez en revanche pas garer vos vélos n'importe où... La fourrière patrouille !

Pour l'axe nord-sud, empruntez la voie cyclable qui longe la rivière Kamogawa : vous gagnerez du temps en évitant les trottoirs encombrés et bénéficierez en prime de magnifique paysages sur les jolies maisons la bordant.Kyoto est une belle ville entourée de montagnes. Prenez le temps de l'explorer !

Beaucoup de personnes circulent à vélo à Kyoto.

Pour peu que vous arriviez le week-end vous risquez d'avoir des difficultés à trouver un loueur non dévalisé.

Voici une adresse discrète tenue par de sympathiques anciens non loin de la gare : Taki

Choisissez ensuite les sites que vous avez envie de privilégier, sans être trop gourmand.

Repérez-vous grâce aux informations obtenues à l'office du tourisme (située au 9è étage de la gare) qui fournit des cartes détaillées fort utiles.

Bien sûr vous aurez envie de tout visiter, mais restreignez vous à 2 ou 3 sites par jours pour prendre le temps de les apprécier dans toute leur splendeur.

Si vous ne restez que le temps d'un week-end, ne manquez pas les pavillons d'or et d'argent, emblèmes nationaux incontournables.

La nuit tombée, promenez-vous pendant une petite heure dans les ruelles du quartier historique de Gion avec ses maisons typiques en bois et ses lampions. On dit qu'on peut y voir des Geishas ( je n'ai pas eu cette chance).

Traversez ensuite la rivière pour atteindre le tout proche Ponto-cho. C'est ici entre la Kamogawa et Kawaramachi dori que l'on trouve la plupart des bars et boîtes de Kyoto.

Informations pratiques :

Kyoto se trouve à 2h20 en Shinkansen (TGV japonais) de Tokyo. L'aller-retour coûte environ 30 000 Yens.

Un ryokan à l'accueil chaleureux et aux petits prix (autour de 8 000Yens la nuit pour deux personnes) non loin de la gare, au bord de la rivière Takase :

Ryokan Yuhara. Tel : 075 371 9583 - adresse : Shomen agaru - Kiyamachi dori.

Photos : Moncef Elacheche

Hélène Maspoli © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences