Tokyo historique 1/2

Le palais impérial et les temples de la capitale

Le palais impérial

le palais impérial de Tokyo

La vue sur le palais impérial depuis le pont Jingubashi est un classique prisé des photographes du monde entier.

Pourtant, il faudra vous contenter de ce (très beau) cliché. Le domaine du palais impérial n'est en effet pas accessible au public.

Entouré de douves remplies d'eau et d'une muraille de pierre, il ne vous dévoilera pas ses charmes, que l'on se contente donc d'imaginer.

Seul endroit accessible au public, le jardin oriental vous donnera un aperçu et vaut vraiment la visite (gratuite de surcroît) pour qui reste quelques jours à Tokyo.

Temples et sanctuaires de Tokyo

Le temple Zojoji, juste derrière la tour de Tokyo

Tokyo compte nombre de temples et de sanctuaires de toutes tailles, obédiences religieuses et valeurs. Qu'il est agréable d'en découvrir un au détour d'une rue ou se cachant derrière un building !

L'alliance harmonieuse de tradition et de modernité qui caractérise le Japon se retrouve dans ces havres de paix et de spiritualité en pleine jungle urbaine.

Attention cependant, les temples les plus connus ne sont pas nécessairement les plus beaux, et on peut être déçu de ne pouvoir admirer que la façade de certains temples shinto.

Ces derniers sont rarement isolés, mais font partie d'un ensemble avec de nombreux bâtiments annexes, des arches d'entrée, des arbres à voeux, etc.

Voici une sélection des principaux temples de Tokyo que vous compléterez au gré de vos propres découvertes :

- L'un de mes temples préférés est le temple Zojoji, dans le quartier de Shiba. On peut pénétrer à l'intérieur et admirer un magnifique bouddha éclairé dans la pénombre. La vue de ce temple avec la tour de Tokyo illuminée en toile de fond est tout simplement parfaite !

J'ai eu la chance en m'y rendant (un vendredi à 17h) d'assister à des chants de moines bouddhistes à l'intérieur. De quoi vous faire entrer en lévitation !

Le temple d'Asakusa derrière les fumées purificatrices de l'encens

- Le temple shinto Meiji Jingu dans le quartier ultra branché de Harajuku est l'un des plus célèbres de la capitale. Il constitue une halte agréable car il est situé au fond d'un bois. Par contre ne vous attendez ni à être seuls, ni à voir l'intérieur.

- Le temple Yasukuni Jinja, à proximité du palais impérial, est dédié aux « victimes » de la seconde guerre mondiale. Son caractère très controversé n'empêchera pas d'apprécier la beauté du site, où l'on croise beaucoup de femmes en Kimono.

- Le temple Sensoji d'Asakusa est tout à fait incontournable. S'il fallait n'en voir qu'un à Tokyo, c'est celui-ci que je recommanderais, moins pour la beauté du temple en lui-même que pour l'atmosphère générale du site. Riche de nombreux bâtiments, ce temple est au coeur d'une animation importante. Une foule de « pèlerins » se rue littéralement sur un porte-encens géant et s'imbibe les cheveux et le visage de la fumée aux vertus purificatrices.  La même scène se produit autour de la fontaine mais cette fois pour boire l'eau avec une louche. L'enceinte du temple, dont l'entrée est marquée par la Kaminarimon (immense porte entourée de statues de divinités), est le siège d'un quartier commerçant historique bordé de boutiques d'artisanat japonais.

- La palme du temple le plus inattendu échoit au Hanazono jinja de Shinjuku . Il n'a rien d'exceptionnel en soi, mais son emplacement en plein coeur du quartier des plaisirs de Kabuki-cho éveille la curiosité.

- Le quartier historique de Ueno regorge de temples. Parmi les innombrables temples d'Ueno, je signale en particulier le sanctuaire Toshogu, le sanctuaire Yushima Tenmangu, et le temple Kaneji.

- Signalons enfin la présence de temples intéressants à Shinagawa dans la baie de Tokyo : le sanctuaire Ebarajinja et le temple Sengakuji valent le détour.

LIRE LE SUITE DU REPORTAGE SUR TOKYO HISTORIQUE

Hélène Maspoli © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences