Tokyo la verte

A la découverte des jardins et parcs de la capitale

Je vois d’ici votre étonnement et votre incrédulité quand je vous parle des jardins de Tokyo ! « Quoi – me direz vous – cette ville de gratte ciel et de néons serait aussi amie de la nature ! »

Et bien oui, au diable tous nos préjugés !

L’une des principales métropoles mondiales recèle de magnifiques et paisibles parcs et jardins où il fait bon se détendre et flâner après une journée dans la foule. C’est aussi l’occasion de découvrir l’harmonie des jardins japonais traditionnels, facette importante de la culture du pays.

Les jardins orientaux du palais impérial

Les jardins orientaux du palais impérial, havre de paix au cœur de la métropoleJe ne saurai trop vous recommander la visite de ce magnifique jardin japonais typique.

Non seulement elle est gratuite, mais en plus elle constitue la seule manière de découvrir le site impérial, autrement entièrement fermé public.

Vous pourrez admirer au fil de la promenade des reproductions de maisons de gardes impériaux ou une maison du thé typique.

L’entrée se fait par la porte Ote-mon à quelques mètres de la cour du palais.

Le parc d’Ueno

le parc d’UenoCet immense parc situé dans le quartier historique d’Ueno est également gratuit (sauf sa partie zoologique).

La zone des étangs (dont l’un est recouvert de nénuphars) est de loin la plus agréable.

La promenade est jalonnée de bancs – qui tombent à pic après vos deux heures de shopping dans le marché tout proche d’Ameyoko).

Vous pouvez louer une barque, ou tout simplement admirer les animaux du parc (nombreuses tortues, canards, diverses espèces d’oiseaux, etc. )

Le parc d’Ueno abrite également de nombreux temples et sanctuaires, dont certains à valeur historique, et la plus grande concentration de musées de la capitale. Parmi eux, le musée national de Tokyoest un incontournable pour s’initier aux richesses de l’art japonais.

Signalons que de nombreux sans-abri de Tokyo semblent avoir élu domicile dans la partie nord est du parc.

Le jardin Hamarikyu

maison du thé du jardin Hama Rikyu à ShiodomeA deux pas de la station de métro Shiodome et au pied des buildings de la baie de Tokyo, ce jardin est l’un des plus beaux de la capitale nipponne.

Datant de la période Edo, il est composé de parterres de fleurs, d’étangs (dont certains d’eau salée sujette aux marées) de petits ponts de bois et de nombreuses collines.

Les panoramas sur le célèbre Rainbow bridge ou sur les gratte ciel de Shiodome sont magnifiques.

Depuis ce jardin, vous pouvez prendre le bateau pour une croisière sur le Sumida gawa jusqu’à Asakusa. Un bon plan pour éviter les foules de touristes qui se pressent sur les autres embarcadères !

Autres parcs de Tokyo

le Shinjuku Gyoen

Autre parc apprécié des tokyoïtes, le Shinjuku Gyoen est un ancien jardin de la famille impériale qui allie les styles européen et japonais.

L’entrée coûte 200 yens et permet de se reposer de la frénésie du quartier ultramoderne de Shinjuku.

Signalons enfin l’alternative sympathique que constituent certains cimetières célèbres comme le cimetière Yanaka à Ueno (on y admire les cerisiers en fleurs et la tombe de la famille Tokugawa), ou le paisible cimetière Aoyama.

Informations pratiques :

Informations sur les parcs de Tokyo : http://www.tokyo-park.or.jp/english/

Tarif d’entrée au jardin Hamarikyu : 300 Yens

Croisière sur le sumidagawa : 750 Yens.

Hélène Maspoli © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences