Château de Chambord

Le château

Notre activité proposée : Visite privée du Château de Chambord

Le roi François Ier a dépensé sans compter pour réaliser son projet  " Chef-d'œuvre " il est même allé jusqu'à dévier le cours de la rivière.

Il se peut que Léonard de Vinci en personne ait participé à sa conception. Tenez-vous bien.

Alors là fini de rire, c'est du sérieux. Celui-là, c'est l'incontournable. C'est pas du fluet.

128 mètres de large, 440 pièces, 365 cheminées, 84 escaliers... Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Excusez du peu.

L'escalierForcément , il faut y passer. Prévoir de bonnes chaussures, une gourde pleine(!), un petit encas, un appareil photo.

Stationner la voiture dans le parking (gratuit, le 08 juillet 2000) attention prévoir la sortie entre les cars de tourismes. Ne pas faire pipi tout de suite c'est payant.

Prendre vos tickets, dirigez vous vers la caisse de droite, quasi invisible elle échappe aux hordes échappées des cars. Après ça va tout seul, à 200 mètres de là vous pénétrez dans le château.

Le choc. c'est vraiment très beau, splendide, indescriptible (quel fainéant!). Le problème c'est que ça commence visiblement à se savoir, et ça ne date pas d'Internet. Pas moyen de faire une photo sans " figurants ".

COMPTEZ DEUX à TROIS 
heures de visites 

Si vous êtes plusieurs, divisez vous en deux groupes, empruntez les deux immanquables escaliers en colimaçon imbriqués et donnez vous rendez-vous sur le toit.

Vous vous croiserez de temps à temps, mais pour ce qui est de se retrouver tous ensembles c'est raté. Malin le Léonard (de Vinci).

Ah oui, j'oubliais, pour les toilettes... gratuites, c'est dans les cabanes de chantiers près de la porte Royale dans la cour.

Petit coup de colère d'AZUREVER.COM. Si possible / éviter d'inscrire son nom ou celui de sa petite amie dans le tuffeau des murs.

Maintenant  les chinois, russes, australiens, papoues... trouvent ça drôle, on n'arrive même plus à se relire.

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences