Château d'Ussé

Le chateauC'est un château de conte de fée, illustrant à merveille " La Belle au Bois dormant " de Charles Perrault.

Une étrange poésie émane de ce joyau orné de tours à mâchicoulis, de tourelles et de hautes cheminées, de toitures pointues et de lucarnes, serti par l'Indre et la forêt  de Chinon.

Sans doute l'association de styles aussi divers que le Classique rigoureux, le Renaissance élancé et le Gothique pompeux, contribue-t-elle à la magie du lieu.

Marquant la transition entre le médiéval défensif et l'agrément résidentiel de la Renaissance, ce château fut construit au XVè siècle  sur l'emplacement d'une forteresse du XIIè siècle, par Jacques d'Espinay, chambellan de Louis XI et de  Charles VIII. Il est aujourd'hui propriété privée.

La partie visitable par le public est constituée par l'escalier XVIIè siècle, l'antichambre (cabinet italien du XVIè siècle, mobilier du XVIIIè siècle), les galeries du rez-de-chaussée (collections d'armes, tapisseries flamandes du XVIIIè siècle) et du premier étage (tableaux).

La chapelle, isolée dans le parc, recèle des stalles du XVIIè siècle, une Vierge en faïence de Luca Della Robbia (XVè siècle), une série de tapisseries d'Aubusson XVIIè siècle, et  un triptyque toscan (XVè siècle).

Accès : 25 km de Tours, au bord de L'Indre.

Château de Loches

Décrouvrez notre activité : Visite privée de la ville médiévale de Loches

Chateau de LochesBâti sur un éperon rocheux (site d'un oppidum gaulois) le château domine la ville et son enceinte protège une belle cité médiévale.

Repris aux Anglais par Philippe Auguste en 1205, il est assiégé en vain pendant la Guerre de Cent  Ans.

Le dauphin Charles s'y réfugie et c'est là que Jeanne D'arc le supplie d'aller se faire sacrer à Reims.

Devenu Charles VII, il y revient avec sa " Damoyselle de Beauté ", Agnès Sorel, la 1ère " maîtresse officielle " d'un Roi de France.

Louis XI agrandira la forteresse et en fera une prison d'État, tandis que Louis XII édifiera la seconde aile du Logis Royal, à la pointe nord de l'enceinte, qui contraste avec l'aile sud, d'aspect féodal, avec tourelles, échauguettes de guet au pignon, et chemin de ronde.

C'est en visitant le Nouveau Logis, que l'on peut admirer la dentelle de pierre de l'oratoire d'Anne de Bretagne. on peut visiter le donjon, de style roman du XIè siècle, haut de 37 mètres et profiter d'une vue d'ensemble étendue.

La tour neuve et le Martelet, dont on peut explorer plusieurs étages de cachots sous-terrains, garde encore les traces de prisonniers célèbres tels que Ludovic Sforza (duc de Milan), Le comte de Saint-Vallier, les évêques du Puy et d'Autun.

En quittant la cité médiévale par la Porte Royale, la visite peut se poursuivre par le tour des fortifications.

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences