Les environs de Fès

Sidi-Harazem

Sidi Harazem

Cette petite station à l’air désuet n’est située qu’à une quinzaine de kilomètres à l’Est de Fès.

L’eau tiède (34°) de ses fontaines est réputée pour la résolution des calculs rénaux et le traitement des maladies hépatiques.

Vous pouvez la boire sans que cela ne provoque de problèmes intestinaux.

Pour autant, l’efficacité de cette eau en matière de traitement est sujette à caution.

Une petite escale à Sidi Harazem est pourtant bien agréable et vous permettra de sortir des sentiers battus par les nombreux touristes occidentaux.

Ici, l’ambiance est authentiquement marocaine et les magasins de souvenirs visent la clientèle des familles berbères et arabes qui profitent du joli cadre de cette station pour pique niquer ou poser sur des chevaux parés comme pour les fantasias (cérémonies durant lesquelles des cavaliers lancent au galop leurs chevaux richement harnachés en criant et tirant des coups de feu avant de les stopper tout net dans leur course).

Sefrou

La bab merba, à proximité du marché couvertSituée à 27 km au Sud-Est de Fès, Sefrou est une petite ville berbère pittoresque au pied du Moyen Atlas.

Elle est connue pour son festival des cerises (à la fin du mois de juin) durant lequel des concerts de musique folklorique, des parades et l’élection de la plus belle jeune fille (la future miss cerise !) sont organisés.

Sefrou est aussi un centre agricole important. Nous vous conseillons de vous y rendre le jeudi, jour de marché, pour choisir parmi une large gamme d’excellentes olives toutes accommodées de façons différentes.

Après avoir franchi l’enceinte qui entoure Sefrou, probablement par la porte al-Maqam, vous pourrez parcourir les ruelles animées de la médina ainsi que celle du mellah, quartier juif qui s’étend le long de l’oued Aggaï.

Olives vendues au marché couvert de Sefrou

Après avoir franchi l’enceinte qui entoure Sefrou, probablement par la porte al-Maqam, vous pourrez parcourir les ruelles animées de la médina ainsi que celle du mellah, quartier juif qui s’étend le long de l’oued Aggaï.

Une importante communauté juive vivait ici jusqu’à la fin des années 1960.

De cette présence, Sefrou a gardé quelques maisons, dont la façade présente des galeries en bois (ce qui les différencie des maisons arabes tournées vers leur cour intérieure) et une synagogue désormais fermée.

Adelaïde Jannot © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences