Salé : Environs de Rabat

Salé

De Rabat, enjambez l’Oued Bou Regreg et vous découvrirez Salé, fameuse pour ses corsaires qui sévissaient sur l’océan atlantique et jusqu’en Cornouailles à partir de la fin du XVI ème siècle.

L’époque où ces pirates de Barbarie, mandatés par les monarques locaux, se lançaient à l’abordage des vaisseaux ennemis est désormais révolue.

Vous pourrez donc déambuler en toute sérénité dans les méandres des souks de Salé, plus authentiques que ceux de Rabat.

Souk de Salé

Passée la muraille qui préservait autrefois Salé des attaques des flibustiers espagnols, vous vous perdrez dans des ruelles couvertes de bois de thuya (le plus vieux toit, dans le souk au tissu n’aurait pas moins de cinq cents ans !) ou de matériaux plus modernes.

Jetez un coup d’œil à la place du souk al-ghazel, le marché de vente aux enchères ainsi qu’au souk el-Merzouk réservé aux bijoux.

Vous pouvez aussi arpenter les ruelles du souk alimentaire pour y goûter la spécialité culinaire de Salé, le Makroud (sorte de baigné à la pomme de terre et à l’œuf) ou pour acheter toutes sortes de noix ou dates, meilleur marché que celles des souks plus touristiques de Rabat pour une qualité au moins égale.

Porte de la medersa

Votre soif de découverte architecturale s’étanchera du côté de la Montée de la Mosquée (« aqba al-jami’a ») en haut de laquelle se trouvent la grande mosquée et la médersa de Salé.

De la grande mosquée, vous ne pourrez admirer, si vous n’êtes pas musulman, que la façade et les six portes lui donnant accès (l’une de celles situées à l’arrière est réservée aux femmes et une autre aux cérémonies d’enterrement).

Vous pouvez par contre pénétrer dans l’ancienne école coranique qui est devenu un petit musée.

La cour de cette médersa offre un bel exemple du raffinement de l’art hispano-mauresque, avec ses marqueteries de céramiques aux formes géométriques alambiquées et ses panneaux de stuc finement ciselé.

En plus, un escalier permet aussi d’accéder à son toit terrasse d’où vous aurez une belle vue embrassant et Salé, et le Bou Regreg jusqu’à la tour Hassan de Rabat.

Adelaïde Jannot © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences