Montecristi

Le village de la revolución

À une trentaine de km de la frontière haïtienne, la ville de Montecristi a quelque peu échappé aux circuits touristiques traditionnels, sans doute trop éloignée de Santiago ou de Puerto Plata.

Néanmoins, elle reste un sympathique havre de pêcheurs mais également le berceau de personnalités qui ont marqué l’histoire dominicaine et même cubaine.

Le quartier des pêcheurs ne présentant qu’un intérêt relatif, on préfère se rendre directement au parque Reloj, jardin où s’est érigée une massive église gothique mais avant tout un bâtiment atypique : une petite tour-horloge (« reloj » veut dire horloge en espagnol).

Construite par la France, celle-ci échoua à Montecristi de manière fortuite, à la fin du XIXe siècle.À proximité du parc se trouve déjà une maison de l’un des Pères de la Nation dominicaine : Humberto Marzan, le créateur du drapeau national.

Au Museo Historico...

Car Montecristi est le berceau de nombreuses figures de l’histoire des Caraïbes.

Le plus renommé ici, Maximo Gómez, célèbre guérillero qui libéra Cuba de la domination espagnole.

Sa demeure, située sur l’Avenida Mella, se visite gratuitement.

On y découvre des photos, croquis et tableaux qui ont fait l’histoire de Cuba, puisque c’est dans cette maison même qu’a été signé un accord entre Gómez et José Marti, le chantre de l’indépendance cubaine.

Le jardin de la maison héberge d’ailleurs les statues des deux hommes.

Pour continuer cette plongée dans l’histoire caribéenne, rien de tel que de visiter le Museo Historico de la ville.

La collection personnelle d’un passionné d’art s’y trouve présentée, entre reliques, tapisseries, vieux ouvrages et cartes d’époques (intéressant de voir les trajets des bateaux entre les ports de Cuba et Montecristi).

En bateau à travers les mangroves

Enfin, on n’hésitera pas à quitter la civilisation pour voguer (via des trajets en barque proposés quotidiennement) vers les Cayos Siete Hermanos, petits îlots en face de Montecristi, qui avec leurs mangroves exubérantes et leurs petits chemins sinueux prolongent ce goût de l’aventure donné par les relents historiques de la cité…

Voir également notre activité : Aventure aux Caraïbes

Informations pratiques

> Montecristi se trouve sur au Nord-ouest de l’île, à proximité de la frontière avec Haïti. Il faut effectuer 125 km pour se rendre à Santiago de los Caballeros.

Belles photos de la ville et des villageois [en Espagnol]
Page à propos du carnaval de Montecristi [en Espagnol]

Nicolas TORJMAN © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences