Santo Domingo

Le berceau du Nouveau Monde

La capitale de la République Dominicaine, la plus ancienne ville d’Amérique, est une fourmilière très étendue, où grouillent travailleurs, commerçants, touristes et mendiants…Un véritable centre historique, politique et économique.

Notre activité suggérée : Aventure aux Caraïbes

La statue de Colomb, héros de la ville

La Ciudad Colonial s’étend au centre-est de la capitale, le long du Rio Ozama et de son embouchure sur la Mer des Antilles.

Ce qu’on peut appeler « la vieille ville » abrite de nombreux vestiges de l’ère des explorateurs, avec ses remparts, ses grandes portes de bois et de fer et ses villas espagnoles.

Tout le quartier ou presque est dédié au fondateur de la ville, Christophe Colomb. Au centre du parc Colón, on peut d’ailleurs admirer une imposante statue du navigateur génois.

Sur la même place s’impose la plus ancienne cathédrale d’Amérique : Santa María La Menor. Massif, le bâtiment achevé en 1540 abrite des voûtes d’ogives et des colonnes torsadées qui n’ont rien à envier aux cathédrales européennes.

En parcourant un peu plus le quartier à pied, on tombe sur la Fortaleza de Santo Domingo, construction militaire qui se voulait la défense de l’île. Y grimper est nécessaire pour contempler la plus belle vue de la ville.

Vue du haut de la cathédrale

Bien que le quartier colonial renferme bien d’autres curiosités (le musée de las Casas Reales, l’alcazar de Colón…), il faut faire un tour vers la ville nouvelle.

Au Nord de la vieille ville commence le quartier commerçant de Santo Domingo, avec ses échoppes bigarrées et ses bazars bruyants.

Très typique, le quartier est pourtant délaissé  par les touristes : une aberration.

Le bord de mer est quant à lui une longue promenade appelée El Malecón, où les Dominicains se détendent et célèbrent leurs grandes fêtes (comme le festival du Merengue, la danse nationale, en juillet).

Après avoir lézardé sur cette Croisette locale, on peut aisément se rendre dans l’un des nombreux musées alentours, comme la Musée national d’Histoire et de Géographie ou le Musée d’Art moderne.

Une ville rythmée par la fête

En sortant de la ville, on ne peut passer à côté d’El Faro, le gigantesque mausolée qui honore Christophe Colomb.

Structure de 70 m de haut, le bâtiment est le résultat d’une collaboration internationale et fut inauguré en 1992 par le Pape lui-même.

Si son authenticité historique est presque nulle, on peut quand même y admirer une carte datant du 16ème siècle, une bulle de 1493 du Pape et même des souvenirs de Marco Polo !

Bref, un lieu immanquable.

Informations pratiques

> Santo Domingo est sur la côte Sud du pays, à 24 km de l’aéroport international de Las Americas.

Histoire de la ville sur Wikipédia
Hôtels à Saint Saint-Domingue

Nicolas TORJMAN © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences