Les maisons d'écrivains de Moscou Tolstoï, Pouchkine, Gorki, Lermontov, Boulgakov

Intérieur de la maison de Léon Tolstoi

Moscou a vu de nombreux écrivains tomber amoureux de son rythme trépidant, de ses mœurs bourrues et de son agitation intellectuelle.

Cet attachement se retrouve à travers les lieux de vie des écrivains russes.

L'un des plus charmants est celui de Tolstoï. Une petite maison en bois, au sud de la ville, chaleureuse et encore pleine de souvenirs.

La maison a été conservée telle quelle depuis la mort de l'écrivain, à tel point que l'électricité n'y a été installée qu'en 2001.

Un petit jardin s'étend derrière, oasis de calme et de sérénité.

Rue du vieil Arbat, on peut visiter la maison où Pouchkine a habité et où il s'est marié.

La maison sur deux étages est élégante, mais aucun meuble de l'époque de Pouchkine n'a survécu.

Jardin de la Maison de Pouchkine située sur la veille ArbatLe lieu est devenu un musée institutionnel. Il est cependant émouvant de tomber sur certaines lettres d'amour de Pouchkine écrites dans un français parfait à sa future femme Natalia.

Les nombreuses gravures de Cadolle de Moscou au XIXème siècle sont également assez intéressantes.

Non loin de là, la maison de Gorki est exactement le contraire de celle de Pouchkine.

La maison Art nouveau imaginée par Shekhtel vaut le détour ne serait-ce que pour son architecture et l'étonnante rampe de l'escalier principal en forme de vague.

L'étonnante architecture Art Nouveau de la maison de GorkiBâtie sur la commande d'un industriel russe, elle semble n'avoir pas bougé depuis la mort de Gorki.

La bibliothèque est encore très fournie, le couvert a été mis là où l'écrivain avait coutume de s'asseoir, son bureau a été reconstitué au stylo près, des photos de famille où l'on reconnaît les meubles actuels parsèment la visite, le tout est assez décrépi, et gratuit !

Toujours dans le même quartier d'Arbat se trouve le petit hôtel particulier où a vécu l'écrivain Lermontov, poète star de Moscou.

La plus grande université de la ville porte le nom de cet écrivain pourtant mort très jeune (27 ans) au cours d'un duel.

La maison a gardé un certain charme et les manuscrits laissés par l'écrivain émeuvent.

Dans un tout autre quartier on trouve la maison de Tchekhov, dont la plaque de médecin subsiste encore.

Cette petite maison, que Tchekhov surnommait « la boite à tiroir », semble un peu vieillotte mais est amusante.

Les murs sont décorés de tableaux offerts par Levitan et Shekhtel et les photos de Tchekhov et de ses amis écrivains, peintres, musiciens, trônent aux côtés de ses instruments de médecine.

Quant à l'appartement de Boulgakov, il est situé non loin de l'Etang des Patriarches qui sert de scène à son chef d'œuvre « Le Maître et Marguerite ».

L'entrée est libre, l'appartement est cossu, les pièces sont de petites dimensions. Y sont exposés quelques éditions originales et quelques dessins et peintures.

Un petit café se tient dans l'une d'elle et des pièces de théâtre sont régulièrement jouées le soir. Il y règne une ambiance bohême et artiste.

Informations pratiques

Maison de Tolstoï : ul Lva Toltogo 21, adultes 100r/étudiants 30r, www.tolstoymuseum.ru, ouvert de 10h à 17h, du mercredi au dimanche. Métro Park Kultury.

Maison-Musée Pouchkine : ul Arbat 53, 40r, ouvert de 10 à 17h du mercredi au dimanche. Métro Smolenskaya.

Maison-Musée Lermontov : ul Malaya Molchanovka 2, adultes 30r, étudiants 25r, enfants 20r., ouvert entre 14h et 17h les mercredi et vendredi, entre 11h et 16h les jeudi, samedi et dimanche. Métro Arbatskaya.

>Maison-Musée Gorki : ul Malaya Nikistkaya 6/2, gratuit, ouvert de 11h à 18h du mercredi au dimanche. Métro Pushkinskaya ou Tverskaya.

Maison-Musée Tchekhov : ul Sadovaya-Kudrinskaya 6, 30r, ouvert de 11h à 17h du mardi au samedi. Métro Barrikadnaya.

Appartement de Boulgakov : ul Sadovaia Triumfalnaia, gratuit, ouvert tous les jours. Métro Mayakovskaya.

Marie-Adélaïde de Nicolay © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences