Les trains russes

Un train russe

Les trains russes sont moins rapides que les TGV français et leur design dans la plupart des cas est moins moderne.

Mais comme les trajets sont longs (le voyage de Vladivostok à Moscou, par exemple, dure plus de 6 jours), les trains russes sont forcément plus chaleureux.

Un chauffe eau installé dans chaque voiture et les hôtesses approvisionnent à volonté les voyageurs en eau bouillante pour faire du thé ou faire à manger.

La Gare Yaroslavsky à Moscou, point de départ du TranssibériCe service est probablement la particularité et même le symbole de tous les trains russes, car pour rendre les voyages moins pénibles les passagers s’adonnent aux plaisirs simples de la vie :

repas en abondance et plusieurs fois par jour, conversations sur tout et sur rien, confidences avec les voisins de hasard qu’on ne reverra jamais, jeux de cartes, sommeil, et - surtout chez les hommes voyageant sans leurs épouses - la consommation de boissons alcoolisées, aussi en abondance.

Les hôtesses des voitures sont dans la plupart des cas des femmes (il y en a deux par voiture, en général) et les hommes de manière chevaleresque leur font la cour, en les amusant avec des anecdotes et en achetant des glaces pendant les arrêts.

Marchés sur le quai de la gare 

 Bonne route !

Les plus longs arrêts de service pour les trains durent de 15 à 20 minutes (il y en a généralement deux par jour) et ils sont aussi une distraction pour les voyageurs, car de véritables marchés s’organisent sur les quais pour les approvisionner en toutes sortes de victuailles.

Les particuliers viennent proposer les aliments de production classique (saucissons, poulets, glaces) et domestique (pirojki- morceaux de viandes enrobés dans une pâte faits par les mémés, cornichons et tomates avec l’ail, préparés à la russe, ou pommes de terre sautées).

« L’offre » de ces marchés sauvages varie en fonction des saisons et des spécialités régionales, ce qui donne un goût de terroir et d’authenticité au voyage.

Mais attention, cette aventure, aussi exotique qu’elle puisse être, est fatigante. Les arnaques dans les trains (les vols, en particulier), sont à craindre.

Partez en voyage en groupe ou faites seulement une partie du trajet en train.

Les immenses steppes ou les forêts de bouleaux, bien que magnifiques, peuvent lasser à la longue !

Trains couchettes en classe platskart

Notes :

Il y a généralement deux classes dans les trains, la première (coupé, en russe, ce sont des compartiments isolés pour quatre personnes) et la deuxième (platskart, ou il n’y a pas de compartiments isolés et il y a plus de monde).

Il y a aussi une classe luxe (un compartiment pour deux personnes), mais ses prix sont comparables à ceux de l’avion.

Pour acheter votre billet de train et accéder à la voiture, il faut obligatoirement présenter son passeport et tous les documents en règle.

Les prix varient en fonction des saisons. Les tarifs pour les étrangers sont plus élevés que pour les Russes.

Anastassia Koukouchkina © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences