Lopburi, la ville aux temples et aux singes

Une ville mythique...

Lopburi, au même titre qu'Ayutthaya, Sukhothai ou Si Sachanalai constitue une ville mythique de l'histoire de la thaïlande.

Elle a laissé son nom à un style architectural dit « lopburi » pour ses temples d'origine khmère (le style lopburi est en fait un style intermédiaire entre l'architecture khmère et thaïe).

Chedi principal du Wat Pra Sri Rattanamahathat

C'est aussi la cité du roi Naraï le grand, contemporain du roi soleil français.

Le souverain y avait sa résidence d'été, dont on peut voir quelques vestiges encore debouts aujourd'hui.

D'ailleurs, c'est en cette ville que l'ambassadeur de Louis XIV a été reçu alors que son homologue thaï se promenait à Versailles !

Parmi les sites architecturaux thaïlandais ci-nommés c'est sans doute la ville qui surprend le plus par sa modeste taille, et par le fait que les ruines (plus ou moins bien conservées) se trouvent à même la ville où vit la population locale actuelle (26 000 habitants).

Pour autant le complexe que forment ces ruines n'a rien à voir avec le nombre et l'importance des vestiges du parc historique de Sukhothai et de Si Sachanalai.

Lopburi a l'avantage d'être un vrai lieu de vie et de présenter un visage un peu « village » (prendre la rue Sorasak et Vichayen surtout, ou longer le fleuve du côté de la pagode de Luang Pho Saeng pour s'en convaincre) !

Une escale que je recommande pour qui irait notamment se mettre au vert dans le parc national de Khao Yai. Ou qui veut échapper du train de vie de Bangkok.

Notre activité coup de coeur : Excursion au parc national de Khao Yai avec balade à dos d'éléphant

Les vestiges architecturaux de la ville

Wat Bandai HinParmi les anciens temples de Lopburi à ne pas manquer figure le Wat Sri Ratana Mahathat, juste en face de la gare.

Il comporte un beau chedi principal d'architecture khmère (jolies décorations), quelques viharn et prangs.

A l'origine, il date du 13ème siècle. Le Wat Bandai Hin, pas loin sur la gauche (à gauche de la gare) possède un chedi en forme de lotus replié.

Le palais du roi Narai est accessible en continuant depuis Wat bandai Hin tout droit, puis en tournant sur la droite (rue Robwatphrathat).

Honnêtement, il ne reste plus grand-chose... Un des édifices les mieux conservés demeure peut être les étables des... éléphants du roi, qui aimait chasser en leur compagnie !

Château du roi Narai le grandDe même le Prang Khaek, un temple hindouïste en brique qui remonte au 10ème siècle mais là aussi, l'état des ruines laisse le visiteur libre d'imaginer l'allure globale.

Et les singes alors ?

Un peu de patience ! Le voilà le rapport avec mon titre !

En continuant votre périple par le Wat Pra Pang Sam Yod, vous verrez que les singes y sont rois !

Personne ne sait trop pourquoi nos cousins ont élu domicile en ces lieux mais en tout cas, ils sont nombreux et pas farouches du tout !

la ville aux singes

Surtout, ne pas se promenez avec quelque chose à manger dans les mains, ils n'hésiteront pas à vous monter dessus !

Photos insolites garanties en tout cas ! Mais avec tout cela, n'oubliez pas d'admirer le temple en lui-même.

Le plus beau de la ville, sans hésitation. De même, dans le temple d'à côté (Wat Kahon Kosa), moins intéressant, les singes sont aussi légion.

Informations pratiques :

Lopburi se situe à 3 heures de train depuis Bangkok (selon la rapidité du train). Même temps de trajet en bus depuis la gare de Mo Chit.

L'ensemble des sites est confortablement visitable en 2 heures et quelques, à pied ou en samloh (vélo-porteur).

Liaison fréquentes en bus pour Khao Yai, Khorat ect.

(wikitravel, site en anglais sur Lopburi)

Hélène Bienvenu © Azurever.com

Notre sélection expériences

Toutes nos expériences